Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Ph. Guillaume

Buffalo Bill et Wild Bill Hickock vivent en rapport avec le " conjugo "une histoire des plus communes. Le premier se range en réalisant ce qu'on appelle aujourd'hui un " projet de couple " tandis que le second jure ses grands dieux que la nana qui mettra le grappin sur lui n'est pas encore née...mais Calamity la garçonne n'est pas loin...

Cette existence cependant s'inscrit dans la grande époque du Far West légendaire et s'appuie sur des assises historiques solides bien qu'orientées idéologiquement. 

D'emblée De Mille montre les enjeux politico-économiques. La guerre de sécession terminée, Lincoln va mourir pour avoir voulu faire plaisir à sa femme en l'emmenant au théâtre. S'ensuit la création du bureau des affaires indiennes qui  aiguise l'appétit des affairistes soucieux d'écouler leur stock d'armes et cette situation va décider du reste sur le terrain .

Les cœurs nobles et généreux devront faire avec. Les penchants sado maso de De Mille, contrairement à l'époque précédant le code Hays  s'exprimeront de manière détournée. Un couple attaché dans un tipi, entouré de peaux rouges patibulaires et menaçants trouve l'endroit idéal pour avouer son amour. Les bras suspendus, les pieds grillés par le feu ! On ne pouvait pas rêver mieux !

Torture et trahison sont propres à déclencher la décharge d'adrénaline nécessaire à l'épanouissement du désir, et Calamity, toujours bottée et sachant manier le fouet, est plutôt du genre dominatrice !..

Deux femmes, dans l'intimité suggestive d'une cabane de rondins se livrent à une classique séance d'essayage que viennent troubler des sauvages au torse puissant et à la virilité affirmée. L'un d'eux se place devant Calamity..;ellipse....  A vous d'imaginer la partie manquante !!!  Le destin pose ses jalons sans que nous soyons capables de déchiffrer les signes qu'il nous envoie. Comment Hickock, soldat nordiste fraîchement démobilisé, pourrait il se douter que le gnome Jack Mc Call est son futur assassin ? Ce petit bourgeois timoré n'a rien du judas enfiévré auquel nous a habitués le nouveau testament. " S'il faut tuer Hickock, ne le faites pas tuer par ce petit salaud de Mc Call " lui avait dit Adolph Zukor mais De MILLE prétextant ( non sans mauvaise foi ) sa fidélité à l'Histoire fit la sourde oreille.                   

A la mort de Gary Cooper dans les bras de Jean Arthur succède un des plus beaux fondus enchaînés qu'il m'ait été donné de voir, Hickock et le 7ème de cavalerie conduisent une chasse sauvage au Walhalla tandis que nous pouvons lire sur l'écran:

" Il en sera comme par le passé, ce n'est pas avec des rêves mais avec la force et le courage qu'on façonne une nation "..

 Sacré Cécile B de Mille, il vient de nous montrer le contraire !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article