Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Le conte de Tanabata, ou l’histoire d’amour impossible entre Orihime et Hikoboshi, est l’histoire à la base du festival des étoiles de Tanabata qui a lieu chaque année en juillet au Japon. 

Il était une fois il y a très très longtemps, le roi du ciel, Tentei, qui était le dieu dirigeant du paradis des kami, vivait près de la voie lactée avec sa fille, qui s’appelait Orihime. Cette dernière était extrêmement douée en couture. Les vêtements qu’elle cousait étaient d’une beauté étincelante, et les autres déités du paradis les portaient comme kimonos dans l’allégresse et la satisfaction.

Cependant,  un jour, le roi du ciel trouva Orihime triste. A vrai dire, comme elle travaillait d’arrache-pied, elle n’avait pas de temps pour elle-même et elle se sentait seule. Son père se sentit désolé pour elle, et il se décida à lui trouver un fiancé qui comblerait sa solitude.

Un éleveur qui s’appelait Hikoboshi vivait près de la voie lactée. Hikoboshi, également, travaillait très dur, et le roi pensa qu’il pouvait être le meilleur partenaire pour Orihime.  Le jour de leur rencontre, ils tombèrent immédiatement sous le charme l’un de l’autre. Il fallut très peu de temps pour qu’ils se marient. Ils s’aimaient profondément et vivaient dans la joie.

Malheureusement, ils délaissèrent petit à petit leurs affaires respectives tant ils préféraient passer du temps ensemble. Par conséquent, les vêtements des dieux devinrent rabougris, usés et abîmés, le troupeau tomba malade en plus de se promener, sans maître, dans tout le paradis. Les dieux vinrent se plaindre de la situation auprès du roi du ciel et lui demandèrent d’agir aussi promptement que possible. 

Le roi du ciel très énervé par cette situation était déterminé à interdire désormais à Orihime de passer son temps auprès de son bien aimé Hikoboshi afin qu’elle puisse accomplir sa tâche, tout comme lui la sienne. Il sépara les tourtereaux : un de chaque côté  de la rivière du paradis qu'on appelle aussi la voie lactée afin qu’ils ne puissent plus être ensemble.

Hikoboshi et Orihime, tous deux accablés par le chagrin, retournèrent à leur quotidien, mais ils étaient si déprimés qu’il leur était impossible dès lors de travailler avec autant d’acharnement qu’auparavant.  

Le roi du ciel se sentait triste pour sa fille, et pour répondre à sa demande  de revoir son mari, il lui permit finalement de le rencontrer une fois par an sur la voie lactée si elle recommençait à travailler avec entrain. La date du 7e jour du 7e mois fut décidée.

Lorsque ce jour arriva, Orihime  qui était d’un côté de la rivière se rendit compte qu’elle ne pouvait pas rejoindre son époux puisqu’il n’y avait pas de pont sur la rivière du paradis. Ses pleurs rameutèrent alors les pies qui lui servirent de passerelle. Ainsi les deux amoureux purent se retrouver enfin.

Depuis ce jour, les deux tourtereaux travaillent avec ardeur tout au long de l’année car il savent qu'ils pourront se retrouver sur la voie lactée le 7 juillet de chaque année et exprimer leur amour.

Ce jour est devenu au japon  le jour du festival des étoiles : le festival de tanabata et lorsqu’il pleut ce jour-là, les pies ne peuvent pas apparaître pour former un pont, la pluie est alors connue comme étant la pluie des pleurs d’Orihime et de Hikoboshi.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article