Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Jadis, il n’y avait ni soleil ni lune dans le ciel. Seules les étoiles, grandes et lumineuses, éclairaient en permanence la terre. Les gens vivaient comme des frères et sœurs, ils s’entraidaient et partageaient ce qu’ils possédaient. Heureux et contents, ils vécurent ainsi pendant plusieurs milliers d’années.

Mais un jour, les habitants de la terre commencèrent à devenir cupides. Celui qui était riche garda sa richesse pour lui tout seul, celui qui possédait un jardin l’entoura d’un grand mur et celui qui était propriétaire d’une maison la ferma à clé. 

Les étoiles en étaient toutes attristées. Elles commencèrent à se retirer de la terre. Il faisait de plus en plus noir. La peur envahit le cœur des hommes. Les plantes ne voulurent plus pousser et les animaux apprivoisés cessèrent de se reproduire. Les animaux sauvages se cachèrent, de ce fait, les chasseurs ne trouvèrent plus de gibier.  La faim et la misère se mirent à régner partout.

Les gens demandèrent alors conseil à une vieille femme pleine de sagesse :

- Que pouvons-nous faire pour qu’il fasse de nouveau clair et que nous ayons de quoi manger ?

La femme répondit :

- Il faut trouver quelqu’un dont le cœur soit tellement rempli d’amour qu’il acceptera de donner sa vie pour les autres.  Lorsque vous aurez trouvé cette personne, envoyez-la chez moi. 

Alors la tristesse et la peur augmentèrent. Les gens se sentaient perdus car ils ignoraient ce qu’était l’amour. Comment trouver quelqu’un avec tant d’amour ?

Dans une cabane isolée près de la mer vivaient un pêcheur et sa femme. Ils étaient heureux puisqu’ils s’aimaient. Informé de la grande misère du monde et de la détresse des hommes, le pêcheur dit à sa femme :
-Nous devons les aider. Nous sommes peut-être les seuls à pouvoir le faire parce que nous nous aimons .

Il alla donc trouver la vieille femme et lui dit : 

- Je suis prêt à faire tout ce que tu me diras. 

La vieille femme s’assit près du feu, le pêcheur fit de même. Elle lui tendit un énorme bouclier et lui dit : 

- Tu dois aller jusqu’au bout du monde et de là, sauter sur l’étoile la plus proche, puis sur la suivante et ainsi de suite jusqu’à la dernière.  Sur chaque étoile tu devras ramasser la première pierre que tu verras et la

fixer à ton bouclier. Quand celui-ci sera complètement recouvert de pierres, tu devras le lever. Il donnera alors de la lumière aux habitants de cette terre. 

Le pêcheur s’en alla jusqu’au bout du monde. Mais arrivé là, il perdit courage car l’étoile la plus proche lui semblait tellement éloignée qu’il lui paraissait impossible de l’atteindre. Il pensa à sa femme qu’il aimait et soudainement il se sentit emporté. C’est ainsi qu’il vola d’une étoile à l’autre, fixant à chaque fois une pierre à son bouclier. Lorsque celui-ci fut entièrement recouvert de pierres, il le leva et aussitôt le bouclier se mit à briller. 

C’est ainsi que le soleil apparut dans le ciel. Le pêcheur ne se lassait pas de tenir le disque de feu bien levé, il se réjouissait de voir que les hommes étaient à nouveau heureux.

Un jour cependant, alors qu’il se trouvait juste au-dessus de sa maison, il vit que sa femme était triste. Alors il prit son cœur et le lui lança. Celui-ci resta suspendu dans le ciel et se mit aussitôt à briller. Il devint la lune. 

La femme vit le nouvel astre et comprit le signe. Elle pleura de joie et pleura tant et tant que ses larmes devinrent un fleuve qui se dirigea vers la mer. Alors le pêcheur baissa son bouclier un instant afin que la lune reste seule dans le ciel obscur et puisse se refléter dans l’eau.  Là, les deux époux étaient à nouveau réunis.

C’est depuis ce temps-là que le jour et la nuit existent et chaque fois que la lune se reflète dans la mer et que le fleuve capte ce reflet, le pêcheur et sa femme sont de nouveau réunis pour un court instant.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article