Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives


L'Anselme il traîne rue des Ivrognes
Lorqu'on lui dit que c'en est un ...
Il se renfrogne
Il bougonne
Dans sa gabardine qui tient debout toute seule...
Deux grandes poches bien profondes
Dans chacune d'elles
Un litron 
Du vin rouge
Il boit à la santé...
De tout et n'importe quoi
Il chancelle
Il ne va pas droit 
Il est plutôt gauche
Sous son vieux chapeau mou sur la tête...
Il y a des petits oiseaux
Ils chantent tout le temps
Tout se mélange
Il n'a plus les idées claires
Souvent il se fait ramasser
Au poste il dort
Au lever du jour on le relâche
Alors rue des Ivrognes il retourne
Et lorsqu'on lui dit que c'en est un...
Il sait que c'est vrai...
Mais c'est du vin qui coule dans ses veines !

Jehannie Ferger 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article