Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin


Ulysse était absent depuis longtemps déjà, lorsque son fils Télémaque partit à sa recherche.
Bien des années auparavant, le prince grec était allé rejoindre Ménélas, qui avait déclaré la guerre aux Troyens. Ulysse n'était pas mort mais pour quelle raison son retour était-il si long ? La guerre était finie depuis des années !
Ignorant le départ de son fils, il demeurait près du roi Alcinoos, auquel il contait ses aventures. Il lui décrivit les îles qu'il avait visitées.
Il raconta aussi sa rencontre avec les Cyclopes, des géants à un œil. Il parla d'Éole, le maître des vents, de la magicienne Circé, des Sirènes et de leur funeste chant. Enfin, il expliqua comment Calypso l'avait retenu.
Touché par ce récit, Alcinoos prépara un navire pour son hôte. Ulysse allait enfin rentrer chez lui ! Lorsqu'il parvint aux portes de son palais, le prince eut du mal à contenir sa rage.
Sa chère Pénélope, son épouse, avait repoussé les prétendants qui lui demandaient sa main. Mais elle n'avait pu les empêcher de gaspiller ses richesses.
Aidé par son fils, qui était également de retour, Ulysse massacra tous les soupirants de Pénélope. Son histoire est racontée dans un célèbre poème : L'Odyssée d'Homère.

Ulysse et la déesse Capypso

 

 

Le navire, pris dans une énorme tempête déchainée par Poséidon, dériva jusqu'à Charybde où tout l'équipage fut englouti. Seul Ulysse survécut, accroché à un arbre. Il put enfin s'agripper à une épave, dériva neuf jours pour atteindre finalement l'île d'Ogygie où il fut accueilli très gentiment par Calypso. Très rapidement elle tomba amoureuse du héros et lui demanda de rester auprès d'elle. Elle lui offrit même l'immortalité et l'éternelle jeunesse. Mais rien n'y fit: l'amour d'Ithaque et de Pénélope demeurait toujours le plus fort dans le cœur d'Ulysse, qui passait ses journées sur le rivage à contempler la mer, les yeux mouillés de larmes.

Conseillé par Athéna, Zeus en fut ému et dépêcha Hermès auprès de Calypso pour lui donner l'ordre de laisser partir Ulysse de son île. Calypso fut étonnée de voir Hermès dans ces parages, elle lui offrit un repas d'ambroisie et de rouge nectar et lui demanda ce qu'il désirait.

Dans un petit discours Hermès expliqua qu'il n'était pas ici de sa propre volonté et que traverser des étendues infinies d'eaux salées ne lui plaisait pas, mais Zeus lui avait ordonné de venir la voir :"Maintenant, Zeus t'ordonne de renvoyer Ulysse très promptement, car sa destinée n'est point de mourir loin de ses amis, mais de les revoir et de rentrer dans sa haute demeure et dans la terre de la patrie." (Homère Odyssée, V, 112)

Malgré sa douleur et l'enfant qui venait de naître, Calypso obéit. Elle vint avertir le héros qu'il pouvait partir et qu'elle l'aiderait à construire un radeau. Toujours aussi soupçonneux Ulysse ne voulut pas la croire et il lui demanda de jurer par un serment solennel qu'elle ne cherchait pas son malheur et sa perte sur les flots amers. 

Alors Calypso jura sur le Styx, le plus sacré des serments, qu'elle aiderait son héros à construire un radeau, elle lui fournirait du vin, du pain et de l'eau nécessaires à sa traversée. Une dernière fois elle lui proposa de rester sur son île au lieu de courir vers de nouveaux dangers et une nouvelle fois il souhaita revoir son épouse et sa patrie.

En quatre jours le radeau fut prêt; le cinquième jour la divine Calypso, après l'avoir baigné et habillé de vêtements parfumés le renvoya de l'île et elle lui donna un vent doux et propice.

Mais Calypso ne pouvait se consoler du départ d'Ulysse. Sa grotte ne résonnait plus de son chant... les nymphes qui la servaient n'osaient lui parler. Calypso mourut de chagrin quelque temps plus tard... 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article