Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Il est des poètes et il est des poétesses...Ce joli mai nous le dédions à toutes celles qui font chanter, pleurer, vivre les mots par leur textes et

leurs poèmes...Poétesses ce joli mai met à l'honneur vos univers poétiques pour notre plus grand bonheur et pour celui de nos lecteurs.

ET pour débuter ce mois de mois quoi de mieux que ce très beau poème de Christine Chaudet.

Le coeur lourd de son vide
Inventait sous la pluie
Un interlocuteur
La pluie étincelait
Un pavé oublié
Un pavé rescapé
Frère de celui tenu
Dans mes belles années
Il pleuvait sur Tours
MaLoire débordait
L'été elle accoucherait
D'îles trompeuses
Comme le fut l'île tropicale
Mais comme une sangsue
Au sang pulsant
Au fleuve si puissant
Et sa promesse d'océan
J'allais sur ses chemins
Flairer le tronc d'un arbre
Guetter dans les gravières
Une nichée de colverts.
Le coeur lourd de son vide
Inventait entre des gouttes
Gouttes de mots
Les beaux silences pleins
Que seule chante la pluie.

12 mars en revenant de la pluie

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article