Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

je ne peux résister à vous faire partager ce magnifique poème d' Arkel ....Qui a dit qu'il n'y avait plus de poètes ? ouvrez les yeux lisez c'est juste ....

mourir dans tes bras ?
l'image est belle, seulement belle
mais je mourrai certainement 
dans un lit d'hôpital comme un con 
on meurt toujours comme un con
seul
la perfusion qui fait la minute, la seconde
la maladie qui veut survivre
ou la vieillesse, nos beautés pour la mort

déjà on se désintéresse de moi
on change les draps
pour le suivant
si j'ai de la chance 
je passerai avec ta main dans la mienne
si j'ai de la chance
tes lèvres viendront clore mon dernier baiser
si j'ai de la chance 
on me laissera mourir avec toi à mes côtés
dans la chambre d'hôpital
je vais prendre une autre lumière
tu as dit ne meurs pas mon ange
peut-être qu'ils existent, ces anges ?
mourir dans tes bras ?
l'image est belle

la poésie...
a été le seul moyen de transport 
pour m'emmener vers toi
je dis toi car je m'adresse à chacune d'entre vous
j'aime 
cette relation d'intimité quand je dis toi
je fais comme si tu étais près de moi
presque à me toucher
presque à m'aimer

déjà on se désintéresse de moi
on m'a emmené ailleurs
dans l'ère glacière
et toi tu pleures
la croix sur la poitrine
ne gènes pas ta vie
avec moi qui étais un malpoli du verbe, 
moi qui ne voulais pas entrer dans l'ordre

et la poésie,

donc, 
c'est la porte que l'on ose ouvrir pour se connaître...

j'ai laissé ma pudeur de côté, 
j'écris
pour passer les jours, les nuits, 
les saisons,
les amours,
pour vous embrasser de loin,
pour vous dire que l'on s'aime
tiens ! il fait beau
c'est le printemps
et pourtant...

je ne vais pas très bien aujourd'hui
dis-moi comment tu fais toi...?

le soleil a bougé les nuages
il va faire beau aujourd'hui chez moi
et chez toi ?
tu vas bien aujourd'hui ?
tu as écris ?

moi j'ai écris, trop, comme d'habitude, les moindres minutes, les moindres secondes, 
j'encre les heures...

Cello mon amour m'a parlé...
j'ai dit je t'aime à mon Bijou...
Marie Claire a envoyé des photos, 
une série en noir et blanc...j'aime bien sa Tour Eiffel prise d'un vol d'oiseau...
j'ai mis des cœurs par ci par là...
il y a l'homme des Combrailles qui se masturbe...il a rentré ses poules...aussi
j'ai mis des j'aime par ci par là...
il y a le Seigneur qui me dit que 
" La seule réponse est demain " mais lui c'est un poète et il sait de quoi il parle...
et il y a Sara...mon amour de Sara, 
poétesse d'Oran, ville d'Algérie...ma belle Algérie, 
mon amour d'Algérie, ma lumière, 
bougeoir qui éclaire ma banlieue...on t'aime chère amie...

et la poète m'a soufflé que 
" écrire cueille la mort "
et la poète m'a soufflé...

aujourd'hui 
avant la dernière levée de la poste...

j'ai envoyé mes Orties... à Marie, 
depuis le temps...
depuis le temps...
la dédicace est la suivante :

Paris, le 29 mars 2019,

" Pour Marie,
Pour notre automne qui se prenait pour un printemps...
Bien à toi.
Je t'embrasse
Sylvain "

mourir dans tes bras ?

à M.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article