Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Enfile ta veste et va jouer des coudes sous la tente
Il est temps d’une vie mondaine servir de composante
Pour que champagne en main, sous la lueur du gaz brûlant,
Tu te dresses. Cerné du germe de la vie mondaine, purulent.
 
Tu viens débusquer la beauté, ayant vu ton comptant de cauchemars,
Tu descends, chercheur de beauté, du piédestal d’ancien taulard.
Courant d’air, souffle, fumée, odeur de lieu inquiet
Ça ne me suffira jamais, tout ça ne suffira jamais…
 
La vie mondaine, huitres et champagne mélangeant
Ne m’ont pas tué des prisons le contingent
Bandits et voyous en pagaille
Et quelles que soient les belles dont je n’ai pu serrer la taille
De Saratov, sombre centrale, l'image se grave en moi sans faille
 
Notre « trio », sous l’escalier, lascars en ordre strict
Jusqu’à l’éclipse lunaire totale, chacun risquait verdict
Les bulles de Veuve Cliquot meurent sur la langue, délétères,
Même en veste avec du fric, les gars je suis un Frère
Je n’ai pas oublié des prisons et des gares l’odeur funèbre,
Ça ne me suffira jamais, rien de tout ça jamais, ténèbres…
 
Enfile ta veste et va jouer des coudes sous la tente
Il est temps d’une vie mondaine servir de composante…
 
 
 A Старый пират  ( Mais le vieux pirate).
Editions ad marginem, Moscou, 2010.

                             2007 - Limonov et sa femme de l'époque, l'actrice Ekaterina Volkova.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article