Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives


Les vacances sont finies. Le cœur, les yeux, tout est rempli à bloc. C'était un gîte paysan, dans un coin des collines aux tendres courbes de l'Aubrac. Un homme et une femme ont choisi il y a une quarantaine d'années de vivre là, de restaurer cette ferme. Elle a accouché dans la maison ( oui, sur la table de la pièce principale ) de ses enfants ( 2, pas plus, volontairement ; ) ) aidée d'une sage femme aguerrie pendant que le toubib prenait des photos du coucher de soleil devant la ferme. Adeptes de Mollison et Holmgren ( fondateurs de la permaculture ), leur mode de vie est tout en partage, non matérialisme, adaptation aux aléas de la nature, amour de l'endroit, indifférence aux modes et courants sans âme . Couvreurs puis maraîchers, ils cultivent à petite échelle et de la façon la plus naturelle des légumes bio, sublimes. Le seul truc qui me titille, autant chez Mollison et Holmgren que chez nos hôtes , c'est que ce choix de vie est tout entier porté vers ce qui est bon, suffisant, nécessaire pour soi. Non néfaste pour la nature, certes, et c'est louable. Mais j'ai eu le sentiment qu'il manquait une volonté portée vers l'intérêt général ( humains, faune, flore voire planète ). Ils font mille fois mieux que la plupart d'entre nous, mais ce truc me trotte dans la tête.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article