Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Finalement, le film de François Ozon, « Grâce à Dieu », a pu sortir à la date prévue.À ce propos, un petit souvenir personnel : je devais avoir à peine 10 ans quand l'ensoutané qui nous enseignait le catéchisme m'avait fait venir le jeudi après-midi dans son presbytère, en même temps qu'un autre garçon de mon âge. Sur le moment, je n'ai pas compris du tout cette démarche. Il ne s'est rien passé, nous avons juste bavardé un peu. Maintenant, je me demande s'il ne nous avait pas « invités » à deux pour ne pas succomber à la tentation. N'empêche : s'il avait procédé ne serait-ce qu'à de discrets attouchements et que j'en parle à ma mère, elle ne m'aurait jamais cru. C'était dans une autre vie, bien avant l'affaire Preynat.

Loin de moi l'intention de minimiser les insultes antisémites à l'encontre de Finkielkraut. Mais qu'allait-il faire en marge (pour utiliser l'expression consacrée) de la manif des Gilets jaunes ? De la provocation, comme pour Nuit debout ? Ceci dit, cela aura au moins servi à mettre en lumière l’antisémitisme de moins en moins rampant qui sévit un peu partout. Les gens ont la mémoire courte. À ce propos, un autre souvenir personnel ( ce sera le dernier pour aujourd'hui ) : en tant que prof d'allemand, j'organisais un échange scolaire avec un lycée de Saxe. Nous n'étions pas très loin de Weimar et donc de Buchenwald. Je tenais à ce que mes collègues allemandes nous prévoient, au moins tous les deux ans, une visite guidée du camp. D'abord, à la fin des années 90, les jeunes entraient l'estomac noué dans le local qui a été conservé pour montrer ce que furent les chambres à gaz et les fours. Certains restaient même dehors. Et puis, avec le temps, l'émotion a progressivement disparu. J'entendais mes élèves plaisanter distraitement comme s'ils s'étaient trouvés dans un musée ordinaire. La période dont je parle va de 1996 à 2007. 11 ans pour jeter dans les oubliettes de l'Histoire le souvenir des horreurs nazies. C'est pourquoi il faut être vigilant et ne pas oublier que le diable se cache dans les points de détail.

Ruquier a organisé un concours d'éloquence. Il paraît que Modiano n'y participe pas. Dommage quand on sait à quel point il cassait la baraque chez Pivot.

Invité par Télérama, Claude Ponti, auteur de livres pour la jeunesse et illustrateur, termine son interview comme suit :

« J'ai reçu des lettres d'enfants tellement magnifiques qu'elle me portent encore aujourd'hui. Etre président de le République, c'est rien à côté ! En plus, parfois vous êtes président de la République parce qu'on a voté pour ne pas avoir quelqu'un d'autre. Moi, quand on achète mon livre, c'est pour avoir mon livre, pas pour éviter d'acheter le livre d'un autre ». Mais à quoi peut-il bien faire allusion...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Chabaud 29/07/2020 07:34

Bonjour
Je cherche à joindre Pierre Thevenin.
Je suis chanteuse, vous aviez écrit au sujet de mon album Gourmande.
Merci de me contacter par mail.
A bientôt.
Corine Chabaud

dixvinsblog 29/07/2020 09:21

je viens de joindre pierre par mail il prendra contact avec vous rapidement bonne jouréne merci