Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

FIN D'AUTOMNE

Fin d'automne il se peut à refuser la marche :

L'hiver semble trop gris en haut de l'escalier !

Quoi garder du soleil déjà sur un palier

Et son trombinoscope usé de patriarche ?

 

Fin d'automne c'est sûr. Et s'est enfui l'été

Avec tous ses soleils à tromper la mémoire,

Avec tant de liqueurs enivrantes à boire

Et le camaïeu d'or dans nos yeux reflété !

 

Fin d'automne ! La pelle alimente de feuilles, 

 Pour un terreau futur, le ruisseau des fossés.

Il fait tard un peu tôt et les vents sont faussés

Au ciel désespéré que les regrets endeuillent.

 

Fin d'automne sur l'échelle des peurs,

Quêtant deux ailes d'or, il se pourrait en cire,

 Pour gagner le soleil d'un ultime délire

Aux rayons attirants, généreux et trompeurs !

 

Fin d'automne ! Dis-moi qu'il sera double et tendre,

Ô mon amour secret de si vaste irraison !

Lors je n'aurai plus peur de la vieille saison,

Parce qu'à t'écouter je revivrai d'entendre !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article