Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Ces trois extraits  de lettres font partie des 3000 qu' Armandine a écrit chaque jour à son mari Armand qui est soldat sur le front, entre 1914 et 1918. Témoignages poignants et magnifiques, lettres où une femme partage à travers les lettres qu'elle écrit à son homme parti combattre, les joies et les peines du quotidien. ( link )

Cette correspondance est restée inédite : trois mille lettres intactes et inviolées qui racontent la vie d'une jeune femme seule avec ses enfants pendant la guerre de 14-18.

19 Déc 1915, elle
Mon petit loup aimé
Tu ne connais pas la nouvelle: je commence à prendre de la tournure. On ne voit pas encore, mais je l'ai contasté par mes jupes, qui deviennent étroites de la taille. C'est ce que tu sais, il n'y a plus à s'y tromper. Ce sera deux belles lapines car elles s'y prennent rudement tôt pour établir leur maison. J'en suis ravie.
Etant jeune fille, j'étais d'une sagesse exemplaire, mais depuis que j'ai goûté à la coupe du bonheur, je suis bien privée de m'en passer.
Je te caresse gentillement et t'embrasse éperdument.

 

26 juin 1916. Lui :

« Mon amour, je t'écris ces lignes, peut-être les dernières, quelques heures avant de monter à l'assaut. Il s'agit de repousser les Allemands, au prix de n'importe quels sacrifices au-delà de la redoute de Thiaumont (Verdun). Ni ma main ni mon coeur ne tremblent. Je pars réconforté et confiant, après m'être épanché dans ton âme charmante. Je te confie et je confie nos petits Jean, Pol, Bernard, celui ou celle qui naîtra demain, au bon Dieu. »


14 janvier 1917,elle
Je continue à te consacrer mes soirées. J'écris à la lueur d'une petite lampe. Aux deux grands, j'ai soignements lavé les pieds, coupé les ongles et j'ai soigné le doigt malade de l'aîné, une engelure. J'ai repris ma vie de guerre. Comme il me serait doux, si ce soir, je pouvais encore enlever la chemise de mon amour. S'aimer, c'est beau, je suis fière d'avoir bien rempli nos sept jours de permission.

separateurs,lignes,barres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article