Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par michel ville

LA NUIT VENTRILOQUE

  

Un sentiment,

comme un couvent

replié sur la plaine,

un curé sans église,

sans plus rien à prêcher,

un vase sans vie, sans eau,

sans nous,

comme un vide sans cri

dans l'absence de toi.

  

 

PENSEES FUGACES

 

L'être posé

comme une goutte d'eau,

à la surface du cosmos,

gonfle, rétrécit,

en attendant l'orage universel.

 

L'importance de la pluie,

simplement un nombre

incalculable d'âmes

revenues sur terre

dans la fragrance d'un parfum,

qui monte ainsi qu'un être cher

qui n'est jamais parti.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article