Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le CLA

OMBRES EN RICOCHETS

Les doigts du souvenir
Écossent des images sépia
L’ombre de l’ombre frissonne…

Demain
L’ombre violette du passé
Inversera l’écriture.

Courent les ombres bistre
Sur le destin amer.
La peur
Givre l’eau ovale de l’étang.

L’ombre brûle
Sous l’écorce qui saigne.
On a égorgé…le clair de lune !

Suzanne Vengeon  - Poèsie en Stéphanie - 2005

 - Poésie en Stéphanie - 2001

 

 

 

 

http://a35.idata.over-blog.com/270x66/0/11/89/74/2010/Images-fin-message/barre-separation-celtique.png

 

 

RONDEL EN L’HONNEUR DE LA SOLITUDE

Le cri silencieux de notre solitude,
Être seul à aimer, être seul à mourir.
Bien sûr on peut aider, et toujours secourir,
Parfois accompagner l’instant de finitude.

L’orgasme de chacun n’est pas similitude,
Même simultané, unique est le plaisir.
Le cri silencieux de notre solitude.
Être seul à aimer, être seul à mourir.

On s’efforce pourtant de prendre une attitude,
D’être plus généreux au lieu de discourir,
D’atteindre l’unité, davantage chérir,
Mais notre corps nous tient, terrible servitude.
Le cri silencieux de notre solitude.

André Rocher - Poésie en Stéphanie - 2001

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article