Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Marie -José garand / le CLA

C'était Colliure

 

L'élégantissime, du matin blanc au soir orange en passant par toutes les nuances de bleus.

La mer était omniprésente en sa plage, ses baigneurs, ses couleurs et ses vagues.

 

Le soir fut bizarre comme un spectacle géant, tous tendus vers le feu qui dévorait une colline derrière le royal château : intense fumée, canadairs, hélicos, camions des pompiers, rien ne manqua aux spectateurs mais...

 

Le clou de la journée, le plus clair, fut sans conteste, la douce quadruple de la plage qui déversa sur nos livres de fines gouttelettes au gré de la tramontane et des baigneurs...

 

Multiples en leurs maillots, leurs mimiques, leurs gestes, leurs rituels : défilés de mode et défilés de statures, silhouettes, embonpoints, seins nus, sexes à peine dissimulés qu'on rinçait soigneusement au passage en libérant les élastiques.

 

Impressionnant ! Inattendu ! Aubaine ? Mais pour nos petits livres ?

Déjà le vent avait imposé l'agrafage ! Alors l'aspersion !?

Bonjours les petits dégâts !

 

Poésie en Stéphanie - 2011

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article