Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

LOISIRS

Un petit printemps dans le ciel
Quatre murs sombres, sans baie
Six verrières construites au rabais
Ne laissant venir qu'un rayon de soleil

Je travaille

Les vitres ne sont que poussière, le ciel aussi
L'intérieur décoloré puant le roussi
Mais dehors la rosée a ruisselé
Tout est propreté, tout est beauté
Je travaille

Étourdi par le ronflement de la machine
L'esprit noyé par instants par la sueur
Supportant ce ciel transparent pour une lueur002.jpg
pour l'espoir d'une évasion gamine

Je travaille

Le soleil luira toujours
Sur l'herbe à chaque levée du jour
Sur la berge rêvant
Je sourirai un instant
Henry Bourgeat - Poésie en Stéphanie - 2008
Photo F.Baclet

http://idata.over-blog.com/1/23/03/63/AMITIEE/SEPARATION-BIS/kzkqsshb.gif

Les Hommes lunes


La lune regarde
C'est une curieuse
Restons sur nos gardes,
C'est une vicieuse.
Surveillant dans la nuit
Quand du ciel rien ne luit
Elle voit sur terre
La joie, la misère
des gens et des bêtes
Elle est pernicieuse.
La lune s'embête
Devient séditieuse.

La lune dans le ciel
Adresse aux étoiles
Un langage de fiel
Se couvre de voiles
Pour cacher sa couleur
Pourquoi voir cette horreur
Des lunes sur terre
On ne sait qu'en faire.
Restons sur nos gardes
Des hommes regardent
Attendent nos erreurs.
D'une chose ils ont peur
que nos yeux restent ouverts.4340652495_0514ed59e1.jpg
Ne pas laisser faire,
S'engager dans la paix.
Conquérir des sommets
C'est vouloir le bonheur
C'est aussi un honneur
Ne pas abandonner.
Et sans cesse lutter
Des hommes sont vicieux
Deviennent pernicieux.
Calmons leur errance
Tuons leur nuisance
Devenons un ego
Pour vaincre tous ces maux

Roger Fiasson -Poésie en Stéphanie -2008
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article