Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Chanson à bâtir

 

A ceux qui disent "cœur de pierre",d.jpg

je réponds qu'ils n'ont rien compris :

ils n'ont pas entendu le cri

du mur dévoré par le lierre

qui fut maison et tendre abri

jusqu'au jour où survint la guerre. 

 

Chagrin du dolmen solitaire

jadis honoré, et laisse

au sort d'un animal blessé

sous la broussaille égalitaire

qui finira par l'effacer,

lui, la mémoire millénaire ;


Rocher déchiré des carrières

réduit en poussière de bruit

par les engins broyeurs de nuit

qui rongent la montagne entière :

le sommet sacré qu'on détruit 

fut relais entre Ciel et Terre.


Rempart, menhir, auge ou calvaire

irradiant force et chaleur

qui remontent des profondeurs,

fond d'un âtre, âme de chaumière,

enclos moussu d'arbres en fleurs,

riant, pleurant ou en prière,


Nues ou sculptées, toutes les pierres

au musée ou dans le fossé

d'une ère à l'autre ont amassé les secrets

d'une vie première :

celui qui sait les redresser

unit son cœur à leur mystère.

 

28 Mars 1994

 

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article