Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par le Cla

ECHO POUR DU BELLAY

 

 

Rêveur qui comme Alice après un pur voyage

Au pays des merveilles, retrouve la maison

Qui lui a tenu lieu de mémoire et raison

Tendrement amarrée au quai du paysage.

 

J'ai revu en ses ruines le plus absent village

Qu'enfermait le silence en sa lente oraison

A jamais dédiée à l'aride saison

Qui me fut arc-en-ciel au temps d'après l'orage.

 

Mais plus m'émeut toujours l'âpre " brise marine "

Que le vent lourd de terre, sage de la patine

Qu'à la ferveur du toit il colore en fumée,

 

Et plus que la chanson qu'il travestit en songe

grand ouvert au plaisir de la dire mensonge

L'ancien désir si jeune en sa crue nudité

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article