Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

- »Ne vous inquiétez pas, je n'en resterai pas là », a lancé « mon Raymond » au magistrat. Pour sûr, avec l'affaire Tapie, les sondages sans appel d'offres et Karachi, il serait bien étonnant qu'il en reste là. Ce seront autant d'occasions pour les juges de déshonorer les institutions.lagarde

 

-On se souvient des propos de  Lagarde en juillet 2008 :

« Est-ce que vous croyez que j'ai une tête à être copine avec Bernard Tapie ? ». Certes, la grande asperge et le pitbull feraient aussi bon ménage que la carpe et le lapin. Mais une tête à être aux ordres de l'Elysée, pourquoi pas ?


Dans le même genre, Guaino, tout récemment :

« Abus de faiblesse, est-ce qu'on pouvait imaginer qualificatif plus grotesque ? »«Aucun homme sensé dans ce pays ne peut penser que Nicolas Sarkozy (pourquoi ne l'appelle-t-il pas Raymond comme tout le monde ?) s'est livré sur cette vieille dame richissime à un abus de faiblesse ? » L'ennui, c'est que les magistrats n'imaginent rien, ils s'appuient sur des faits.

Quand ils vont se présenter au tribunal, Lagarde et Guaino devront être plus convaincants. Et même si les avocats de « mon Raymond » trouvent quelque martingale juridique  ( pour l'instant c'est plutôt mal parti ) pour faire annuler la mise en examen, l'argument de Guaino, qui n'en est pas un, continuera de ressembler à un aveu.

 

Réaction très différente de l'ancien juge Philippe Bilger qui, invité à « C dans l'air », a dit avoir soutenu « mon Raymond » en 2007 mais s'est indigné des réactions suscitées par la mise en examen (à l'égard de Gentil, qui a même reçu des menaces de mort, sans doute de quelque illuminé, alors que, il faut le rappeler, il n'était pas seul à prendre la décision : Cécile Ramonatxo et Valérie Noël sont aussi « responsables » que lui). Si on ne peut même plus compter sur les ex- »monRaymondistes » pour reprocher aux juges de faire leur travail, où va-t-on ?


-Manif pour tous : Boutin gazée comme en 14. Morano et même Genest ont du souci à se boutin-copie-1.jpgfaire. Vivement la prochaine manif !


Les profs feraient bien d'insister sur l'importance des majuscules et sur la place des adjectifs épithètes en français. Il serait fâcheux, en effet, de confondre « un juge Gentil » avec « un gentil juge ».

 

 

 

 

56a2b7f8.gif

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article