Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

 genest.jpgAvec Morano, on croyait avoir touché le fond. C'était compter sans Véronique Genest dont « l'entrée en politique » comme suppléante de Jonathan Simon-Sellem à l'occasion d'une législative partielle dans la 8° circonscription des Français de l'étranger (Europe du Sud avec, notamment, Israël), ne risquait pas de passer inaperçue.

Ca a commencé très fort sur FRANCE 5 le lundi 4 mars, dans « C à vous » où elle a affirmé être « un étron libre ». Lefebvre et Dati, avec, respectivement,  « Zadig et Voltaire » et « la fellation » peuvent aller se rhabiller.

  L'apothéose, ce fut le samedi 9, dans l'émission de Ruquier. La pauvre n'avait rien compris, elle croyait que ça se passait comme chez Drucker alors qu'elle se trouvait chez un clone de Fogiel, en plus faux-cul. Une de ces émissions où l'on démolit l'invité pour satisfaire l'instinct sadique du téléspectateur de base. Mais, au lieu de faire le travail lui-même, Ruquier le laisse à ses deux interviewers, Natacha Polony et Aymeric Caron qui, avec Genest, n'ont pas eu à se forcer. Elle s'est très bien démolie toute seule. Elle est venue sans rien dans les poches ni dans la tête, incapable de citer le moindre chiffre pour justifier, par exemple, son propos selon lequel « Mein Kampf » serait l'ouvrage le plus vendu dans le monde. Elle en était même touchante par moments, notamment quand elle se la jouait Virenque : Simon-Sellem n'est pas d'extrême-doite ou alors il lui a menti effrontément. « Mais tout le monde le sait », lançait-elle le plus souvent, du moins quand elle parvenait à terminer ses phrases. Sans qu'on eût besoin de l'interrompre. Là aussi, elle se suffisait à elle même. Je vous rassure, je n'ai jamais regardé « On n'est pas couché ». Les vidéos étant visibles sur le Net, je préfère m'abandonner aux bras de Morphée (si arton35247-e85be.jpgvous voulez connaître l'origine de l'expression, allez voir l'article d'Elsapopin  publié le 9 mars sur le présent blog)

En tout cas,  désormais, Simon-Sellem n'est plus un candidat anonyme. C'est peut-être pour cela qu'il a embauché « Julie Lescaut » comme suppléante. Ou bien il n'a pas pensé que dans « connu » il y a « con ».

       La dame aurait mieux fait de s'en tenir à la pub pour le jambon Madrange. Elle n'était pas bonne mais au moins elle savait son texte : « Madrange, je l'aime! ».

 

 pape.jpgLe pape François a payé sa note d'hôtel, il s'est promené dans Rome, il voyage en métro, il n'a qu'un poumon, il aime l'opéra et le foot ( bénira-t-il le Qatar en 2022 ? ).  A part ça, il est farouchement opposé à l'homosexualité ( même celle des évêques ? ) qu'il considère comme le « démon infiltré dans les âmes ». Et sur son attitude sous la didacture de Videla, les témoignages divergent. Il semble en tout cas avoir gardé pour le moins une distance prudente. Pas comme pour les gays.

« Papam, papam, papam, Il arrive en courant derrière moi, Papam, papam, papam, Il me fait le coup du souviens-toi (mais pas du « souviens-toi de Videla ») ...

 

Le même jour que Stéphane Hessel, disparaissait Françoise Seligmann, autre résistante  nonagénaire (93 ans). Les survivants de la Résistance ont une longévité nettement supérieure à celle des coureurs cyclistes. Comme quoi il vaut mieux se doper à l'espoir et à l'indignation qu'à l'EPO.


separateurs,lignes,barres,

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article