Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Pierre Thévenin

Num-riser0010.jpgAprès la défaite (historique) de la droite aux sénatoriales, Copé a trouvé ce qui clochait, mis à part le fait que l'UMP a perdu toutes les dernières élections locales : il y avait des candidats dissidents. Est-ce à dire que l'UMP n'est pas unie derrière Sarko ?

 

Affaire Karachi : l'Elysée refuse de soutenir Balladur (à part ça, le président n'est pas concerné!). Balladur va donc être à Petit Qui Ment ce que Juppé fut pour Chirac. Reste à savoir s'il sera aussi docile et acceptera de payer pour un autre. Juppé avait encore un avenir en politique (la preuve, c'est qu'il est actuellement au gouvernement) tandis que Balladur n'a plus grand-chose à perdre. On attend les prochains épisodes.

Au passage notons que Sarko, que l'on s'obstine à dire rusé comme un renard, s'est quand même trompé (et gravement) en misant sur Balladur en 95. De même en 2008 lorsqu'il a choisi comme co-président de l'Union pour la Méditerranée Moubarak.

Il y a quelque temps, il disait "bien sentir" l'élection de 2012. Et son flair, comme on vient de le voir, est infaillible.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article