Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par P.Thévenin

Num-riser0010.jpg

A quoi joue Copé qui tient absolument à ce que le " débat sur la laïcité " ait  lieu, alors qu'un certain nombre de ministres, à commencer par le Premier, sont contre ?

Est-ce que par hasard il ne chercherait pas à mouiller un peu plus Sarko dans le marais nauséabond du FN, de manière à lui faire perdre les élections de 2012 (au point où en est la cote de popularité de l'actuel président, il n'aura pas de peine) ?

Comme il veut se présenter en 2017, il préfèrerait affronter un candidat sortant de gauche. Si Sarko repart pour 5 ans, Copé aura plus de mal à s'imposer. Le coup de la rupture entre la droite et la droite, on l'a fait aux Français une fois. La deuxième fois, ça ne marcherait pas.
Tout ça rappelle un certain Chirac qui a favorisé en 74 l'élection de Giscard face à Chaban-Delmas, puis celle de Mitterrand contre le même Giscard en 81 (en appelant secrètement les électeurs RPR à voter tonton). Il a quand même dû attendre 95 pour que sa stratégie soit payante. Copé a dû se dire que maintenant, avec les quinqennats, ça irait plus vite.

 

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 

 

 

Connerie sans frontières :

 

Robert Ménard, directeur de "Reporters sans frontières" jusqu'en septembre 2008, soutient désormais, au nom de la liberté d'expression,  Le Pen et autres Zemmour et Dieudonné.

Comme le faisait dire Michel Audiard à un des tontons flingueurs, "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît."

 

 

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Certains trouvent gênant que des musulmans prient dans la rue, alors que quand Sarko est en déplacement avec force flics et gardes du corps, c'est sûr, il ne dérange personne.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article