Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par p.Thevenin

*christian-estrosi 1035 Ce week-end s'est réunie pour la première fois l'Association des Amis de Nicolas Sarkozy (entre 1500 et 2000 participants). L'événement historique avait pour cadre Nice dont Christian Estrosi est le premier magistrat. Or, il apparaît que l'Estrosi en question (que le « Canard » a surnommé « le motodidacte » parce qu'il a fait de la moto en compétition) serait candidat à la présidence de l'UMP contre Copé, Fillon, NKM etc... Plus hypocrite, tu meurs. Un  film de 5 minutes à la gloire du petit chanoine a ému tous les présents. Commentaire d'un militant UMP : « C'est un bel éloge mais ça fait quand même un peu éloge funèbre. » On ne saurait mieux dire, même si le chanoine s'efforce de revenir dans le jeu en rencontrant discrètement et séparément tous les candidats.

 

* Un qui ne manque pas d'air, c'est Fillon qui, ce dimanche sur La Chaîne Parlementaire, a rendu hommage à celui qui, aux législatives,  s'est présenté à sa place dans la Sarthe. 

Si lui ne s'est pas représenté, c'est parce qu'il était à peu près sûr d'être battu. Il a donc trouvé une circonscription à Paris où sa victoire était pratiquement acquise d'avance. Courage, Fillon !

 

* Cet été, en vacances dans le Sud-Ouest, j'ai visité le zoo de la Palmyre, près de Bordeaux. J'y ai vu, entre autres, des gorilles. Surtout un qui, de dos, m'a fait penser à David Douillet, celui-là même  qui a déclaré un jour que  les humains mâles  qui n'étaient pas machos étaient des tarlouzes.

 « Gare au gorille! »

 

* Claude Allègre attaque en diffamation la revue d'extrême gauche POLITIS pour une tribune de juin 2009 dans laquelle il était question, non seulement de sa position sur le rôle des hommes dans le réchauffement de la planète, rôle qui, à l'entendre, ne serait qu'une invention des climatologues, mais également de ses avances en direction du chanoine, et ce dès 2007 où on l'a vu se rendre à l'Elysée en rasant les murs, afin d'intégrer, à l'instar de Kouchner, de Besson ou d'Amara, le gouvernement Fillon. Sans succès.

Pas très glorieux, tout ça. Et pas malin : si procès il y a, on va en entendre parler.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article