Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par P. Thevenin

Besson ( Eric cette fois ) après l'intrusion des militants de Greenpeace dans les centrales de Nogent-sur-Seine et de Cruas : "Dès le franchissement du premier grillage, les forces de sécurité avaient repéré les militants. Ils les tenaient en ligne de mire. S'il s'était agi de terroristes, ils auraient été abattus."

Plus fort encore : Pierre-Henry Braudet, porte-parole du ministère de l'Intérieur : "notre impératif était de ne pas faire courir de risques aux militants."

C'est tout juste si les flics ne les ont pas aidés à entrer.

 

Comme disait Clémenceau, "Quand des événements nous dépassent, feignons d'en être les organisateurs."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article