Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Erreur n'est pas compte

 

C'est une histoire charmante que celle des concierges, le mari et la femme, d'une maison de la rue Richepanse.

Ces braves gens avaient gagné, à une quelconque loterie, " deux fauteuils d'orchestre " au théâtre Antoine.

Deux fauteuils ! Ils jugèrent que ces fauteuils feraient fort bien dans leur loge, et sans barguigner, ayant loué une voiture à bras pour transporter ces meubles utiles, ils se rendirent au théâtre Antoine, afin d'entrer  en possession de leur bien .

On conçoit la stupeur du personnel du théâtre, quand, avec leur charrette, ces gagnants des deux fauteuils arrivèrent, non point pour s'y asseoir, mais pour les emporter !

On eut toutes les peines du monde à les faire revenir de leur illusion, et, à cette heure ils ne sont pas encore bien convaincus, ils pensent qu'on les a " dindonnés " et disent  que " ça n'est pas clair tout ça ! "

 

 

 
Comment une langue se meuble
Qui eût cru que la nôtre pouvait devoir quelque chose aux Caraïbes ? Peut-on être Caraïbe ?
C'est pourtant la vérité pure. Le mot HAMAC, par exemple, est caraïbe, nous pouvons en croire Monsieur Grandidier. mais le mot HAMAC n'est pas venu seul de ses îles !
Beaucoup d'autres, disent " Les Débats ", ont passé dans les dictionnaires français, grâce surtout aux flibustiers.
Si beaucoup d'entre eux, désignant des animaux ou des produits végétaux du pays, ont conservé leur originalité exotique, tels que ARA, IGUANE, PACA, AVOCAT,CASSAVE, IGNAME, PAPAYER, YUCCA, d'autres ont complétement acquis leur droit de cité : CAïMAN,COLIBRI,COPAHU,GAIAC, et encore des termes maritimes : CARBET, OURAGAN, PAGAIE, PIROGUE.
Citons enfin BOUCAN et ses dérivés et le nom même des Caraïbes, sous la forme CANNIBALE.
 
Tag(s) : #Almanach Vermot

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :