Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

Président de la cinquième république le plus détesté des Français, Nicolas Sarkozy a cristallisé sur sa personne toutes les inimitiés et rancoeurs possibles à tel point que nombre d'entre nous se déclarent prêts à voter non pas pour un candidat dont ils apprécieraient les idées et les valeurs mais contre SARKOZY, le but étant de l'éliminer à tout prix. Bien que l'on puisse comprendre et parfois même être tenté par cette façon de penser, peut-on dire qu'un président élu par défaut serait souhaitable et pour  la démocratie et pour la France elle-même ?

 

Le tout sauf Sarkozy que l'on entend, ici et là, et dans toutes les classes sociales de la population est-il une bonne chose ? Certes, comme nombre de Français je suis fatiguée de ce gouvernement et de ce président qui se soucient des intérêts de la France comme d'une guigne...Même si, reconnaissons-le, certaines " bonnes choses ont été faites "...mais si peu cependant et surtout au détriment des classes ouvrières et moyennes.

 

Aussi dans ce climat de crise économique et financière mondiale qui perdure depuis 2007 maintenant, nous avons bien du  mal à faire la part des choses et celles des responsabilités aussi. Quoi qu'il en soit, le Président Sarkozy, même s'il n'est pas seul responsable de l'état du pays, y est pour beaucoup et les Français auxquels il avait tant promis n'ont pas oublié et se sentent trahis, pire abandonnés, à tel point que les voilà prêts à voter, non pas pour un homme, un parti, des idées et des valeurs qui seraient en accord avec les leurs, mais pour faire échec à une éventuelle réélection de la droite et de Sarkozy. Est-ce réellement souhaitable et pour le pays et pour les Français ?

 

Personnellement je pense que rien n'est plus dangereux que de voter non pas pour ses valeurs, pour ses idéaux mais  de "  voter contre "  pour faire échec à la politique d'un parti, d'un homme. Pourquoi voter, si ce n'est pas pour exprimer ce que l'on souhaite comme politique pour son pays ? Le vote permet à chacun d'exprimer au travers d'un candidat, d'un parti, d'un programme son opinion sur les choix qu'il veut pour son pays, ce vote  doit être réfléchi et en accord ajericaultvec les valeurs de celui ou celle qui l'exprime. Voter contre, ça n'est pas voter  c'est comme le "  voter utile " ça ne veut rien dire ! Pire, c'est dangereux ! On risque de voir se faire élire un candidat que l'on n'a pas vraiment souhaité, simplement parce qu' on a voté contre l'autre et non pour celui-ci ! Et ça, c'est terrible parce que forcément on sera déçu, on se sentira tôt ou tard trahi, abandonné, incompris. Et, pire que tout, la politique mise en place risque d'être à l'opposé de celle souhaitée !

 

 Comme beaucoup de Français je suis dégoûtée par la politique entreprise par le gouvernement qui ne correspond en rien à l'idée que je me fais de la France, pour autant je ne voterai pas contre ce gouvernement, je voterai pour le candidat dont le programme me semblera le plus proche ou compatible avec mes idées, mes valeurs, parce que pas question de mettre en place la peste pour contrecarrer le choléra ! Je ne voterai pas extrême droite,  socialiste, ou écologiste juste pour que Sarkozy  et l'UMP ne soient pas réélus ! Le remède serait sans doute pire que le mal et la démocratie en prendrait un coup puisque le vote exprimé ne serait que mensonge et non l'expression d'un choix profond, refléchi et sincère.

 

Il semble donc primordial que, pour que le vote que chacun d'entre nous exprimera lors des prochaines élections présidentielles soit  l'expression d'une réelle volonté de voir le programme le plus à même de défendre ses valeurs mis en place, ce vote soit le fruit d'un choix  en accord avec les idéaux et les valeurs de chacun et non pas un moyen d'éliminer un candidat qui nous déplaît ou de montrer notre colère et notre  ras le bol des politiques !

 

En conclusion, votez selon votre coeur, vos valeurs, nos désirs pour la France, et si comme moi aucun des candidats proposés, que ce soit la droite bling-bling, la gauche caviar, l'écolo bobo, les nostalgiques de Vichy ...et consorts , alors votez blanc !  C'est pas inderdit et pas nul non plus !

 

Elsapopin

 

Toile Géricault - La Liberté guidant le peuple

 

 

  Le point de vue de Pierre Tévenin

 

Num-riser0010.jpgBien sûr, je suis d'accord avec Elsapopin. Surtout quand on voit les magouilles de l'UMP pour que Marine Le Pen n'obtienne pas ses signatures et celles du PS pour qu'elle les obtienne.
  Je n'ai pas voté du tout entre 69 et 86, me disant que ça ne servait à rien. Lors de l'élection de Mitterrand, j'ai regardé d'un oeil pour le moins sceptique les réjouissances dans la rue. Puis, en voyant la montée du FN dans les années 80, je suis retourné aux urnes.

Ce n'est pas "tout sauf Sarkozy", c'est "presque tout sauf Sarkozy". Si Marine Le Pen venait à être élue ( pour son père, c'était difficilement envisageable, pour elle beaucoup moins, hélas ! ), ce serait terrible. Après la Hongrie, un autre gouvernement facho en Europe, non merci. Le vote utile n'a pas d'autre signification que d'empêcher ça. En cas de deuxième tour Sarko - Le Pen, je crois qu'entre deux maux je choisirai le petit. Je veux à tout prix faire barrage à l'extrême droite.
Au premier tour, je vais voter Hollande sans conviction. Que dire de lui sinon que ce serait le premier Président de la cinquième République à porter des lunettes ? Et puis, quand même, que c'est un type honnête.

  

Pierre Thévenin

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article