Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par hacène Bouziane

REMINICENCES CAMPAGNARDES

 

Grouillement indéfini d’urbanités
Clore l’ouïr des bruits parasites
Rythme du souffle mis au pas cadencé
Par principes nobles prendre la ligne de fuite.

 

Craquellement abrupt de la route saturée d’asphalte
Contre-plongée en ligne de mire surprenante
Longitude et latitude parfaitement exactes
Présence majestueuse de la perspective arborescente.

 

Sur son séant positionner la perception
Tourner le dos aux vacarmes prométhéens
Simplement voir la  vraie note artisanale qui s’égrène sur la partition
L’étonnement des sens prouve l’utilité du chemin.

 

Boules de verts clairs et tendres
Concomitances d’émeraudes végétales
Mémoriser l’instant de peur qu’il ne tombe en cendres
Préséance des racines mises au ciel du pays natal.

 

Douces sinuosités des courbes vallonnées
Flore effrontée de sauvage nature
Entre les prés carrément ronds de blé
Inspire, expire des parfums de floraisons pures.

 

Brise doucereuse pour tout mouvement
Balais exotiques d’une végétation généreuse de chaloupéesx-193.jpg
La main des désirs cueille mille serments
Entre les nuages ouatés, promesses azurées.

 

Ocres de terre de sienne
Là où sourd la source rouge de glaise
Pigmentation peu éloignée de la mienne
Parcellisation nuancée de petites falaises.

 

Point d’ennui, tout porte à l’indéfini changeant
L’oiseau de feu sacré trace au lointain sa mélodie
Lumières sur lumières, rayonnement solaire  flamboyant
La dualité s’estompe en une parfaite clarté d’harmonie.

 

Souffle mis au calme de la méditation
Vide propice aux chants des muses
L'âme en Soi reflète la dévotion
Maya conquise éloigne toute ruse.

 

Un jour, nuit, puis  aube de demain
Régénérée la volonté légitime s’esquisse
Contentée d'abondante nature, user de ses mains
Prudemment ajouter au décor une humble bâtisse.
samedi 9 juillet 2011.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article