Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Edouard Piolet

G R E N A D E

 

Grenade ! Ils tirent la goupille :

Le journal double ses lecteurs !

Putain ! Le monde s'éparpille !

Je merde dans les spectateurs !

 

Drapeaux blancs des ministreterres :

Ma quadrillée a des frissons !

Bon Dieu, les morts doivent se taire,

Du Nobel dans leurs caleçons !

 

Patatras ! Des têtes pensives,

Le doigt contre leur bouton-feu,

Rêves de têtes explosives :

Le hasard baise ce qu'il peut !

 

Discours. Regrets. les fronts s'inclinent,

La haine lit Bible et Coran !

L'horreur gaspille l'insuline...

Grenade qu'est-ce qui te prend ?

 

novembre 2005

 

 

 

 

Les mots de la ville

 

 

La ville tousse à plein trottoirs

Où vont des mouches névropathes,

Comptant sur les doigts de leurs pattes

Les fils machinaux de l'espoir.

 

Les mots ! Les mots ! Qui s'en soucie ?

Qui sera leur maître à danser ?

Les mots prennent sens insensé

Comme un coiffeur alopécie !

 

Ils volent dans les prospectus,

Dans les journaux, les ordonnances,

Enfin ils rient de faim...Ils dansent

Avec des lèvres de rictus.

 

Ils volent vers leurs rendez-vous

Entre des portes sans adresse,

Avec des larmes de détresse

Dans les soliloques des fous !

 

Et les mouches d'avant gratouillent

La porte aux serrures sans clés !

La ville tousse en bruits réglés

Dans les pépites de sa rouille !

 

octobre 2005

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article