Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Edouard Piolet

Les Philosophes

 

Tous ces noms passés au feu de l'histoire

Et qu'on t'a prêtés, timide étudiant,

De Brest à l'Oural, vivent d'expédient

Et n'ont pas fini leur réquisitoire !

 

Tous ces noms glissés aux pages du temps,

Qui philosopaient dans les feux de l'âme,

Avaient bien prévu la plus grosse lame

Mais d'autres rouleaux brisent leurs sextants !

 

Tous ces noms gravés aux frontons scolaires,

Le cerveau brûlant de prospérité,

Qui prêchi-prêchaient pour l'austérité

Perdent la raison dans d'autres colères !chandelle.jpg

 

Tous ces noms classés pour le souvenir,

Dans le garde-à-vous de tes étagères,

Braderont bientôt leurs rentes viagères

Et les vérités qu'ils croyaient tenir !

Tous ces noms trompés par leurs rêves mêmes,

Baignés au formol d'un in-octavo,

Brûlent d'impuissance à Sarajevo...

Et ne sauront même pas que tu m'aimes !

Décembre 1992

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article