Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résultat d’images pour Walter Winchell Si, comme l'imagine Philip Roth dans son excellent " Complot contre l'Amérique "(1) ,Walter Winchell s'était présenté contre Lindbergh aux élections présidentielles de 1942, il serait tombé, victime des milices antisémites excédées par ses diatribes interventionnistes contre les "Razis" et les "saigneurs de la guerre". Certes, il n'aurait pas terni sa réputation de progressiste en tombant dans l'hystérie pro-maccarthyste mais il n'aurait pas non plus commenté en voix off  " The Intouchables ". 

En sollicitant cette voix légendaire liée au contexte socio-économique des années 30 (2), les créateurs de la série souhaitaient donner le maximum d'authenticité aux exploits d'Elliot Ness.

 

 

En France, Jacques Thébaut tentait de retrouver le débit à 197 mots minute de Winchell et s'en tirait plutôt bien. Les accents sombres et solennels du thème de Nelson Riddle succédaient à la séquence pré-générique qui nous jetait dans une ambiance hyper violente.

Résultat d’images pour LES INCORUPTIBLE Dans la série " Les Incorruptibles " nous vous présentons : " Le professeur de la pègre " , " L'antre du crime ", " Le tunnel des horreurs ", " La dame aux oiseaux " , autant de titres élargissant le fait divers aux dimensions de l'épopée. Et suivait un récit maniaque de précision :

" Le 30 Mai 1932, à7h du matin, sous une pluie battante, à l'angle de la 31eme rue au deuxième étage du café Montmartre...."

Toutefois on aurait tort  d'accorder un quelconque crédit historique  à ces reconstitutions car cet " effet de réel " n'était qu'un des éléments stylistiques d'une oeuvre qui avait digéré l'esthétique de l'âge d'or du film noir : tournage nocturne, noir et blanc contrasté, violence paroxystique, ingrédients auxquels nous avaient habitués Tay Garnett, Ida Lupino, Phil Karlson, grands pros de la série B que nous ne sommes pas surpris de retrouver aux commandes des meilleurs épisodes.

Dans cet univers mêlant fiction et réel, on assassine dans des hangars sordides et des mines abandonnées, on conspire jusque dans les arrière-salles des postes de police, on fait passer du champagne congelé dans des blocs de glace, et on croise des personnages hauts en couleur tout droit venus des BD de Chester Gould et Alex Raymond car le paysage urbain  et la faune qui le hantent sont ceux qui servent de toile de fond aux aventures de Dick Tracy et de l'agent X9.


 Résultat d’images pour LES INCORUPTIBLE  AL CAPONEOn jugera original le traitement que réserve la série à une des figures les plus populaires de la mythologie américaine : le gangster. On veut nous faire accroire qu'il est un rebelle, un marginal alors qu'il n'existe pas meilleur zélateur du système capitaliste. Parti de rien, le gangster cherche à maximiser son intérêt personnel en prenant le chemin le plus court vers la "réussite", il étend la loi du profit à tous les secteurs de la société sans avoir besoin de recouvrir ses actes d'un vernis de morale, il élimine la concurrence sans états d'âme, renverse les alliances et poignarde dans le dos.   " Pété de thune ", il parade aux bras de blondasses anémiques dans les night clubs branchés sans attendre de fêter son demi-siècle pour exhiber devant ses larbins : toquante de luxe, complets voyants et pompes à 7000 dollars.

Ici pas de fascination malsaine ni de complaisance naïve pour affranchis et infiltrés , n'en déplaise aux admirateurs de Tony Montana, mais le  spectacle d'une galerie de guignols cartoonesques, fiers de leur inculture et de leur vulgarité, mus à l'instar de Will Coyote et Blitz Wolf par leur seul instinct de nuisance et leur pulsions primaires. Il faut les voir se décomposer, écarquiller les yeux devant ces loosers qui refusent des liasses de dollars et continuent de leur empoisonner l'existence. Quelle jubilation de les voir danser sous les rafales des sulfateuses !!

 Face à ces pantins grimaçants, méchants comme des teignes et aussi bêtes que Joe Dalton, le monolithique et sobre Eliot Ness peut agacer ( surtout quand il demande aux dames trop décolletées si elles n'ont pas froid !)  mais cette gravité ne choque pas quand il faut restaurer un sens civique et une res publica sous assistance respiratoire.

(1) Dans cette" uchronie " Roth imagine ce qui serait arrivé si Lindbergh s'était présenté et avait gagné contre Roosevelt en 1940

 (2)Walter Winchell est mort en 1972 et seule sa fille suivait le cercueil..sic transit gloria mundi..

Tag(s) : #Ciné -phil - Philippe guillaume

Partager cet article

Repost 0