Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Pierre Thevenin

 

TANT QU'IL ME RESTERA



Tant qu'il mes restera une ombre de raison,

Tant que mes jours seront maillons d'incertitude

Et ma chaîne épelée d'une même inquiétude,

Je ne vivrai d'espoir qu'en appelant ton nom


L'avenir n'a de prix que dans la certitude,

C'est à côté de toi qu'il crée son horizon ;

Quel temps me faudra-t-il attendre la saison

Dont ma lèvre a goûté l'ensorcelant prélude ?


Cette absence a le poids de nos baisers perdus,

Et le regret nous mord au creux de notre rêve

Où l'heure impitoyable a suspendu son glaive.


Amour de mon amour, aux yeux d'intermittence,

Sans retour nous attend le navire en partance,

Toi et moi, nos deux corps à jamais confondus.


http://idata.over-blog.com/1/23/03/63/AMITIEE/SEPARATION-BIS/i1m3hyb1.gif


J'AI LAISSE MES VINGT ANS


Jai laissé mes vingt ans dans le bleu de tes yeux,

Moi qui ne craignais pas que l'amour m'effarouche,

Il a suffi qu'un jour je cueille sur ta bouche,

Dans un fervent baiser, un petit coin des cieux.


Puis l'instant est venu où j'ai dû te quitter,

Et chaque tour de roue du wagon qui m'emporte,

De ses plaintes d'acier anime la cohorte

Des souvenirs heureux que mon âme a chantés.


Les années ont passé et mon coeur a pourtant

Aujourd'hui comme hier et chaque jour, sans cesse,

Pieusement présent le bleu de ta jeunesse,

Mon bel amour pour toi a gardé ses vingt ans.


Mais dans la longue nuit un espoir s'est levé,

Ta voix a répondu à ma voix en détresse ;

Mon front a tant besoin que ta main le caresse

Et l'imprègne à jamais de l'amour retrouvé.

.


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

monique.verollet@sfr.fr 24/01/2015 15:51

je n'ai rien oublié!