Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

Frontières

 

Le creux - ces inconnus

Oubliés, la sécurité et la tendresse

Oubliés qu'on me serre

Dans son corps, tout contre

Le creux qui tire à vue

En danger dans mon lieu

qui n'est plus un refuge

Ce soir

Les foyers des autres sont hurlants

Ils détruisent mon lieu " foyer " : violent

Mon foyer aujourd'hui c'est des amis épars

Mon lieu est un repère qui n' a pas vu d'yeux

Qui n'a pas accueilli d'amis

Je pars au rythme du coeur

Qui ne me répond pas

Je pars à l'assaut de la terre

Qui hurle, loup aux abois

Je ris de ma misère

Quand ça chiale tout bas

Non, je ne change pas


La lueur est obscure

Ou trop vive, je ne sais pas

D'où me vient ce mal être

Dans ma peau sans aura

Qui quitte la frontière

Qu'elle ne trouve pas

Non, je ne change pas


 Les loups hurlent plus fort

Je ne sais si c'est moi

Qui tangue dans ma tête

Choc contre les parois


Le miroir me reflète

Je ne me regarde pas

Mes yeux sont un danger

Que je ne m'explique pas


Sorti de ce lieu

Est-ce sortir de moi

Sortir de la coquille

Sans me tomber en bas


je m'agrippe aux promesses

Qui s'effritent du roi

Entre acier, terre fragile

Mon pas se retrouve pas


Le cercle est très vicieux

Presque, même, ouvert

Il ne roule pas correct

Et se brise sur les verres


Il paraît que j'existe

la plume frôle et pique

Je touche les parois

du lieu carré, concret


Ce lieu que je ne suis pas

Aux parois bien finies

Ce mur j' l'ai pas

Je tombe dans ma vie


Un jour viendra, peut-être

Je serai Une et pleine

Et la mer, vague en moi

Jouera dedans sans peine.


Inch'Allah

 




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article