Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

LA SOIE DE MUSCLE

 

Déjà avant la guerre, les Allemands s'étaient préoccupés de créer de la soie artificielle. La pénurie toujours plus grande de la matière première les a incités à créer " la soie de muscle " .

Voici, dans ses grandes lignes, les caractéristiques du procédé imaginé pour extraire de la chair musculaire des animaux de rebut une soie se prêtant à de nombeuses utilisations.

la chair est mise à macérer dans un premier liquide dont le rôle est de dissocier les fibres musculaires, de dissoudre la matière qui les soude entre elles.

ces fibres se présentent sous la forme de filaments courts et lâches. on les laisse alors séjourner quelque temps dans un second liquide, dont l'action, comparable à celle du tanin, est de rendre la matière résistante et soyeuse. On obtient, en dernier lieu,  des fibres d'une longueur moyenne de cinq mètres, plutôt rugeuses au toucher, et ressemblant, jusqu'à un certain point, à la soie sauvage.

La partie non fibreuse de la chair, qui n'a pas été dissoute, peut encore servir ; elle est vendue aux fabriquants de colle.

La principale propriété industrielle du produit ainsi obtenu résiderait dans la grande facilité qu'il possède , à l'instar de la soie, de se caoutchouter et vulcaniser. Laissé dans un bain de caoutchouc, pendant deux heures consécutives à une pression de quatre atmosphères, il est imperméabilisé comme l'est le tissu de soie traitée dans des conditions semblables.

La soie artificielle ainsi préparée pourrait être utilisée dans la fabrication des enveloppes isolatrices des pneumatiques, des enveloppes de ballons etc...

Quant à son prix de revient, il serait peu élevé, la chair d'équarrissage n'étant pas un produit coûteux, non plus du reste que les liquides tenus secrets par l'inventeur, qui estimait que la vente de la chair restant après la dissolution des fibres musculaires peut couvrir une partie des frais d'achat.

18 janvier 1921

 

 

Almanach Vermot 1921 :Textes et anecdotes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article