Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

LES PLONGEURS DU NIAGARA

 

On avait annoncé cet été qu'un américain Ted Naylor, allait tenter, une fois de plus, de plonger dans le gouffre mugissant du Niagara.

A-t-il écouté les conseils de la prudence ? On ne sait. Toujours est-il que sa tentative n'a pas eu lieu.

Le premier qui se livra à ce périlleux exercice fut un nommé Sam Pach, de Rhode-Island.

En 1829 il fit construire une plate-forme au-dessus  de la cataracte, en un endroit appelé "Goat Island" à 110 mètres au-dessus du point le plus bas de l'abîme.

Le jour de sa tentative, il apparut vêtu d'un simple maillot de bain mais la tête serrée dans un appareil de son invention.

Il sauta dans le vide. Les spectateurs le virent disparaître dans les tourbillons écumants. De longues minutes passèrent...des siècles ! On pensait que tout était fini et que Sam Pach avait péri lorsqu'il apparut brassant les eaux et se dirigeant vers la rive où il parvint enfin à reprendre pied.

Après cet exploit il s'improvisa plongeur professionnel et vécut de ce métier durant plusieurs années. Un jour il décida de plonger dans les rapides de la rivière Genacee, à Rochester, plongeon certes bien moins dangereux que celui qu'il avait effectué dans le Niagara. Il sauta à l'heure convenue et ne reparut plus. On ne devrait retrouver son corps affreusement mutilé que quelques jours après. cette fin tragique refroidit sans doute ceux qui auraient été tentés d'imiter ses prouesses, car il fallut attendre 1861 pour assister à une tentative similaire. Cette fois la tentative fut triplée puisque trois hommes James H Jones, John Robinson et J Mac Intyre partirent sur le Niagara dans une embarcation de leur invention.

Leur embarcation, baptisée "la fée du gouffre"  effectua dans le vide une chute vertigineuse, valsa comme un simple bouchon sur les terribles remous, parvint à se redresser et à atteindre le lac Ontario.

En 1876 une femme, Maria Spelterini, réussit une tentative similaire dans une embarcation, également de son invention. En 1883, le capitaine Weeb, le premier qui ait traversé la Manche à la nage, tenta d'imiter l'exploit de Sam Patch. Il plongea en costume de bain et son corps ne revint jamais à la surface.

Un policeman de Boston, William Kendall fut plus heureux en 1886. mais la frayeur qu'il avait éprouvée durant son effroyable chute vers l'abîme troubla sa raison et l'on craignit de le voir devenir fou. Lorsqu'il eut repris toute sa raison, il se refusa toujours à revenir à l'endroit où il avait accompli son plongeon sensationnel.

En 1887, 1898, 1901 plusieurs tentatives furent réussies dans des tonneaux capitonnés. Un peu plus tard, Mrs Anna Taylor se livra elle aussi aux chutes dans un tonneau.  Lorsqu'on ouvrit celui-ci, Mrs Taylor était morte asphyxiée : l'orifice de son engin avait été obstrué par le tout petit nez de son tout petit chien qu'elle avait voulu emporter avec elle.

Le dernier plongeon en date fut celui d'un grec nommé Georges Statahkis, en 1930. Il se tira indemne de l'aventure... Mais ironie du sort il se tuait quelques jours plus tard en tombant d'un... cocotier !

 

jeudi 13 juillet 1939

Almanach Vermot 1939 : exploits sportifs
Almanach Vermot 1939 : exploits sportifs
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article