Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le professionnalisme sportif est à la mode. Mais si le public connaît bien ceux qui se mettent en vedette, qu'il admire et qu'il applaudit, il ignore généralement quelles rémunérations récompensent leurs exploits.

Essayons à ce propos de fournir quelques éléments d'appréciation.

Encore que les bourses offertes aient baissé dans de très sensibles proportions, il semble bien que le Département de la boxe soit celui dans lequel on est le mieux payé.

Gene Tunney 1.jpgNous sommes loin des gains réalisés, par exemple, par Gene Tunney qui empocha 400000 livres sterling pour ses deux combats contre Jack Dempsey. Tout de même une grande vedette  peut arriver à percevoir son million dans une année.

Les jockeys touchent en moyenne 3 livres par monte et 2 livres par victoire. Cependant la tradition veut qu'on leur accorde un pourcentage  sur les prix encaissés par le propriétaire.

Ainsi le jockey qui triomphe dans le Derby d'Epsom touche une prime de 100 Livres pour deux ou trois minutes de course.

Pour les golfeurs, on peut citer le cas de Walter Hagen qui reçut 8600 dollars pour se mesurer à Baby Jones. Les gains d'un golfeur de classe n'excèdent pas 15000 livres par an, ce qui est tout de même confortable.

Les professionnels du Rugby sont assez médiocrement rémunérés. Ils ne reçoivent rien s'ils ne jouent pas ( comme en été ). On leur donne 30 shillings par match plus 10 de gratification en cas de victoire.

Les grands " pro " du football anglais perçoivent 8 livres par semaine, plus 2 livres par victoire et une livre en cas de match nul. Ce qui est un peu injuste pour des hommes comme Alex James dont la valeur marchande est  de 10000 livres sterling.

Henri Cochet en 1930

Henri CochetLes bénéfices des tennismen professionnels vareint suivant leurs qualités mais des hommes tel que Tildren, Henry Cochet,Vines peuvent tabler sur des annuités de 15 à 25000 livres.

Les joueurs de billard ne totalisent guère plus de 3000 livres par an et les pêcheurs à la ligne, car il y a des pêcheurs professionnels, 150 livres par an.

Les lutteurs comme Strangler Lewis voient chaque année 40000 livres tomber dans leur escarcelle.

Enfin, pour terminer, citons le cas du fameux joueur de base-ball Bate Ruth auquel un contrat assure 14000 livres par an.

 

*********************************************************************************************

 

 

 

Tag(s) : #Almanach Vermot

Partager cet article

Repost 0