Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

Qui ne connaît Victor Hugo, sans doute le plus lu, le plus connu des poètes et écrivains français. L'homme, paraît-il, n'était pas pas d'un naturel facile, assez susceptible, ses colères étaient mémorables....Dans cet article de l'almanach Vermot de 1922 l'auteur, avec un certain humour nous montre que Victor Hugo n'avait rien du sympathique "grand-père" des portraits de nos livres de français et d'histoire !

 

Victor Hugo n'était pas d'un caractère facile et se froissait volontiers tout rouge pour des riens.

La preuve en est fournie d'une façon assez piquante par cet autographe déniché dans un vieil album. Le morceau est signé V.H et daté de mai 1842. Le voici, dans toute son atrabile :

 

 

"Liste des gens de toute condition qui me font ou m'ont fait l'honneur d'user de mon nom :

1 - M.Valère Hugot, employé dans une administration, ne signe pas son prénom VALERE tout entier. Il se couronne d'un V, en sorte que la signature de ce monsieur, pour peu que le " t" soit mal fait ou disparaisse dans les fioritures du paraphe, laisse lire "V. Hugo". Cette méprise m'a un jour coûté 1500 frs.

2 - Melle Josephine Hugot, fille d'un digne portier de la rue Chanoisesse, a d'abord joué au théâtre Saint-Antoine sous le nom de Victorine Hugo. Il y eut foule et succès ; on l'a prise pour une sœur que j'aurais et que je laisserais dans la misère.

3 - Mr Adolphe Hugot, musicien, joue de la flûte, se fait afficher A.Hugo. On le prend pour mon frère Abel.

4 - M.Félix Hugot, tailleur, écrit, sur les adresses qu'il distribue : Félix Hugo, on le prend sans doute pour mon cousin.

5 - Mr Hugot, aubergiste au coin du pont de Neuilly, a depuis quelque trois ans fait ôter le "t"  sur son enseigne et s'appelle juste Hugo.

6 - Un acteur que j'ai rencontré à Amiens se fait indûment et plus complètement appeler Victor Hugo, en toutes lettres. Il joue les utilités.

7 - Un gamin de Paris, marchand d'allumettes chimiques, s'est fait condamner l'autre jour pour vagabondage sous le nom de Victor Hugo. "

Ce devait être Gavroche ! Non mais croyez-vous qu'il rognait le maître ! Et pour pas grand -chose !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

mansfield 17/05/2012 17:24


Jubilatoire!

elsapopin 18/05/2012 00:31



n'est ce pas le grand totor un execrable vieillard...qui l'eut cru bise et belle journée