Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par dix vins blog

On a commémoré au Mans, l’an dernier, le 25éme anniversaire des premiers vols en avion des frères Wright. C’est une grande date, en effet, dans l’histoire de la conquête de l’air, et l’on se saurait trop ignorer la mémoire des deux vaillants américains.

Mais peut-être n’est-il pas sans intérêt de rappeler comment les deux frères vinrent à l’aviation. Il y a deux autres noms, deux noms français qui, eux non plus, ne doivent pas être oubliés.

penaud_4.jpgEn 1877, un Français du nom d’Alphonse Penaud, prenait un brevet pour un aéroplane auquel il ne manquait, pour voler, qu’un moteur. Penaud attendait tout du moteur à explosion, mais quand ce moteur fut devenu pratique, l’infortuné précurseur était mort.

Cependant son action devait se continuer. Les frères Wright ont raconté que c’est en voyant  fonctionner un petit modèle de planeur,  un joujou construit par Penaud, qu’ils sentirent s’éveiller leur vocation d’aviateurs.

 Cette vocation devait se développer grâce aux leçons d’un autre précurseur, un Français aussi.

Celui-ci s’appelait Octave Chanute. On le crut longtemps américain. C’était une erreur. Chanute était né à Paris en 1832. Parti très jeune en Amérique, il étudia à Chicago l’aérodynamique. Et c’est alors qu’il conçut et construisit un planeur à deux plans superposés, parfaitement stable, sur lequel  les frères Wright, qui étaient allés luichanute.jpg demander des leçons, exécutèrent en septembre et octobre 1902, des centaines de vols dont plusieurs d’une étendue de 200m.

L’appareil sur lequel les Wright tentèrent le 17 septembre 1903, leur premier vol en aéroplane à moteur, n’était  autre que ce planeur  de Chanute muni  d’un moteur de 16 CV.

Les Wright ont un monument en Amérique, un autre au Mans, un troisième à Pau. Mais rien ne rappelle le souvenir de Penaud et de Chanute. Les précurseurs sont oubliés !

Commenter cet article