Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



Vatel était-il cuisinier ?
 

Vatel n’a laissé aucun ouvrage sur l’art dont on l’a consacré le grand prêtre. Il n’a inventé aucun plat qui porte son nom. Il n’a légué aucune recette à la postérité. Mais à cela il y a peut-être une raison et qui serait péremptoire : Qu’est-ce qui prouve que Vatel ait été cuisinier ? Rien. Sa mort tragique l’a rendu célèbre et c’est par Madame de Sévigné que nous en connaissons les détails.  Mais nulle part dans l’admirable récit de la divine marquise, on ne trouve une indication qui permette de supposer que Vatel fut le cuisinier du grand Condé.
Il y est, au contraire, nettement désigné comme son maître d’hôtel. Ce qui est tout à fait différent.  Ses attributions sont mentionnées avec assez de précision pour qu’il n’y ait aucun doute à cet égard.
C’est Vatel, raconte Madame de Sévigné, qui a été chargé d’organiser le souper que le vainqueur de Rocroi offre à Louis XIV dans sa résidence  de Chantilly. Il a passé douze nuits sans dormir et il est exténué.
- ‘’ La tête me tourne, dit-il à Gourville. Aidez-moi à donner des ordres.
Vatel apprend qu’à une des tables le rôti a manqué. Il s’en montre à ce point désolé que Monsieur le Prince va dans sa chambre, le console, et lui dit :
- ‘’ Vatel, tout va bien, rien n’était plus beau que le souper du roi.
Mais à minuit autre incident : le feu d’artifice qui a coûté 16000 francs, ne réussit pas. Vatel s’affecte de plus en plus. En effet, le lendemain matin, la grande catastrophe, celle qui pousse le malheureux au suicide : la marée qui vient à manquer.
Dans tout cela, rien, absolument rien, qui puisse laisser supposer que Vatel s’occupait spécialement de la cuisine. Il s’occupait de tout en sa qualité de maître d’hôtel, ou, si vous préférez, de majordome.
S’il avait été uniquement le maître-queux du Prince de Condé, il serait resté dans ses cuisines, le feu d’artifice l’aurait laissé indifférent, et il n’aurait pas prié Gourville  de le remplacer.
Mais la légende a fait de Vatel un cuisinier et il restera tel jusqu’à consommation des siècles.

M.S - lundi 30 janvier 1922

Tag(s) : #Almanach Vermot

Partager cet article

Repost 0