Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

L'esprit français

 

Un jeune auteur fait représenter une

comédie intitulée : Maison à vendre.

Après le deuxième acte, il va demander à Dumas

fils, alors à l'apogée de sa renommée, ce qu'il

pense de son oeuvre :

- " Monsieur, dit Dumas, je suis mécontent de vous. "

Le jeune auteur s'effondre.

- " mais oui, vous annoncez une maison à vendre

et je ne vois  qu'une pièce à louer..."

 

 

Napoléon économe

L'empereur n'aimait point le gaspillage, même en l'honneur de ses maréchaux,fût-ce après une victoire. Voici un exemple de la surveillance qu'il exerçait sur l'emploi des deniers des communes.

En 1810, le préfet et le maire de Strasbourg avaient compris au budget de la ville une somme de 8 à 10000 francs, pour les frais d'une fête donnée au maréchal de France sénateur à l'occasion de son entrée dans la cité. Napoléon présidait le conseil des ministres lorsqu'on y fit le rapport du décret confirmatif de cette dépense, proposée par le ministère de l'Intérieur. Il prit la parole et dit :

- " Rayez de ce budget l'article de cette dépense ; ce n'est pas ainsi que l'on doit dilapider les revenus des communes.

Que ceux qui l'ont faite ou ordonnée la paient, ou que le maréchal la leur rembourse puisqu'il en a profité.! "

France Gal nous a quitté hier...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article