Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Mon lit est un berceau suspendu
Ou peut être un hamac amazonien.
Souffler sur les menus squelettes des oiseaux
Suffit pour les retourner à la terre tendre.
Qui sommes-nous enfants?
Qui sommes-nous en fin ?

Le temps n'est pas d'attendre, mais d'aimer.
Le temps n'est pas de courir, juste d'accueillir.
Ne parlons que d'amour : ça aime en nous
C'est tout. L'oiseau encore vivant a lissé
Ses plumes en rêvant, tout doux.
Qui sommes-nous enfants?

L'amour est un mystère : à laisser se lever
Chaque matin. Et s'endormir le soir venu
Pour la grande traversée nocturne
Vous aurez beau l'enfermer dans un lit clos
Vous ne le posséderez jamais
Car nous sommes enfants

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article