Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

O, ma Jeanne, sœur Marie-Jeanne,

Sœur Marie-Jeanne, ne vois-tu rien venir ?

O, ma Jeanne, sœur Marie-Jeanne,

Là-haut de ta tour des soupirs ?

O, Marie-Jeanne, sœur Marie-Jeanne,

Tu inhales ta fumée

Et tu songes à tous tes bals

Mais ton Prince y s’est barré…

Marie-Jeanne,

Rien venir…

O, ma Jeanne, ô, Marie-Jeanne,

Je sais que tu n’es que la mort,

Marie-Jeanne, Marie-Jeanne,

Mais l’oxygèn’, c’est d’la mort encore,

Marie-Jeanne, Marie-Jeanne,

De la vie, chaque bouffée…

Chaque seconde, c’est immonde,

Chaque seconde vient nous bouffer.

Marie-Jeanne

Que la mort…

Marie-Jeanne, Marie-Jeanne,

Tu traqu’s des trucs qui vont t’emballer,

Tu inhales ta fumée,

Mais pour le bal que c’est mal barré…

Ca brouillasse, dégueulasse,

O, Marie-Jeanne, tout’ dévêtue,

Je te roule, tu me déroules,

Viens la foule et puis c’est foutu…

Marie-Jeanne,

Ta fumée…

O, ma Jeanne, sœur Marie-Jeanne,

Tes lèvres, ton âme, j’ai aspiré,

Marie-Jeanne, Marie-Jeanne,

Petite sœur fraîchement coupée…

O, Marie-Jeanne, ô, ma Jeanne,

Tu n’sais pas ce que j’ai rêvé !

O, ma Jeanne, ô, Marie-Jeanne,

Fille-fleur-mégot-cendrier…

Marie-Jeanne

O, ton âme…

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article