Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

Une Brebix ot aingelé (2)

E li Brégiers li a osté

Son aingnelet, si l'emporta.

A une chièvre le bailla

Ki de sun let l'a bien nurri,

En bois le meine avoecques li (3)

Qant el le vit créu et grant (4)

Si l'apela et li dist tant (1)

Va-t-en à la berbis ta mère,

Et au Muton qui est tes père,

Assez t'ai nurri lungement :

Cil respundi mult saigement :

Moi est avis que bien doit estre

Cele mère qui me vit pestre

Melx que cele qui me purta

qant el de li me desseivra.

MORALITE

Par cest Aignel poéz saveir

Q'amer doit um é chier aveir

Ciaus qui bien lor funt anfance

Nès deivent metre en ubliance.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article