Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

9
Dans la clarté de ce qui compte,
Braises soudaines
On ne peut plus quitter la lumière
Comme jamais plus moyen
Son rayonnement
C'est aussi simple que cela,
C’est ce surcroît d'être dans le dénuement
Un peu comme l’amour
Familier, généreux quand il sait l’être
Et pourtant on le quitte
On ne choisit pas vraiment
C’est nécessité
Le pas se remet en marche, lui, il sait
Un peu comme les larmes sans raison
C’est une levée infime
Et l’horizon, l'intime
Le dedans et le dehors

Réunis
Ou juste en route au moins,
Il y a le rendez-vous
L’inexploré,
L’encore -jamais –rejoint


10
Et maintenant tu n’entends plus l’exil
Tu sais cela,
Te contenter du gré du vent
Du mystère d’être
Tu sais cela
Le cœur battant
Et là encore, tu me traces
Un chemin vers la mer
Et l’arcane d’une profondeur
Au reflux de l’amer

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article