Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

La région de Carnac ( Morbihan ) réunit la plus forte concentration de mégalithes du monde avec un alignement de  menhirs, de dolmens et d'allées couvertes et répartis sur plus de quatre kilomètres. Les alignements de Carnac sont les ensembles mégalithiques les plus célèbres et les plus impressionnants de cette période avec près de 4 000 pierres levées vers 4500 ans avant notre ère !

 La construction des alignements semble, elle, légèrement plus tardive, elle daterait du milieu du IVe millénaire 

Le nom de la localité Carnac est issu du celtique ou pré-celtique  qui signifie : « site de pierres » 

Les légendes autour des mégalithiques 

De nombreuses interprétations fantaisistes issues de traditions populaires, relayées par des voyageurs, poètes et folkloristes font de ce site un lieu propices à moult légendes...

 

La légende des romains  devenus pierres
 

Pour certains les  alignements mégalithiques seraient des soldats romains pétrifiés qui auraient été par Saint Cornély. Selon cette légende que les enfants de Carnac aiment à raconter, Cornély, pape à Rome, était poursuivi par des soldats païens. Deux bœufs l'accompagnaient qui portaient ses bagages. Un soir comme  il arrivait devant la mer et que les soldats le serraient de près, il se cacha dans l'oreille d'un bœuf et transforma ses ennemis en pierre.  Telle serait donc l'origine des alignements mégalithiques de Carnac. Cornély devint donc  le protecteur des bêtes à cornes.

Historiquement parlant la légende ne tient pas la route  car les pierres furent dressées bien avant l'invasion romaine (vers 4000 ans avant Jésus Christ) et l'arrivée du christianisme ! Mais bon ça plait aux enfants !

la légende de Mère nature

Les pierres levées serait une forêt de phallus dressée par des géants. Ils seraient les emblèmes de fécondité pancosmique (symbole du pénis du Ciel pénétrant la Terre-femme, ou bien verge d'un mâle tellurique déchargeant sa semence dans le vent)

 

Les fées et les korrigans 

Les pierres auraient été apportées par les fées, souvent divinités bienveillantes des légendes celtiques  et les dolmens seraient en fait les maisons de nains bretons appelés korrigans ou poulpiquets...

 

 

Le cimetière des chef gaulois 

Les allées couvertes seraient les tombeaux de chef gaulois. Une partie des  " celtomanes " entretient encore l'anachronisme des monuments druidiques et celtiques et parfois l'opinion populaire y voit encore des ouvrages de Gaulois ou de Celtes.

La légende extraterrestre

Les routes mégalithiques seraient " des balisages " permettant aux extra-terrestres de retrouver les gisements d'uranium présent sur terre...

Carnac peut avoir eu une fonction d'observatoire astronomique

qui permet de déterminer les dates importantes de l'année solaire pour des sociétés d'agriculteurs-éleveurs ( période des semailles ou de la transhumance des troupeaux ). Cependant à l'époque de la construction de ces dolmens et menhirs l'agriculture n'était qu'à ses tous débuts !

Les alignements mégalithiques peuvent servir de visées à ciel ouvert, les enceintes de menhir peuvent jalonner les levers et couchers du soleil aux solstices, les couloirs enterrés conduire à une chambre où le soleil ne pénètre qu'à un moment précis (généralement le lever du solstice d'hiver comme, par exemple, à Newgrange). Les pierres Les pierres levées ont dans ce cas un rapport avec le culte du soleil et des astres, et il reste un vestige de cette fonction dans nos traditions populaires avec les feux de la Saint-Jean, à la célébration des moissons.


 

Notre légende 

La Terre avait vécu une période glaciaire très dure qui avait considérablement nuit à la vie : disparitions des Néandertaliens, des grands animaux  etc.... Des chocs naturels : comme les éruptions volcaniques avaient disséminé une bonne partie de la population ….

Puis la vie avait repris ses droits avec un climat tempéré propice à la végétation et à l’expansion de l'humanité.

 

Carnac une cite mégalithique bien peuplée

C'était un peuple organisé et structuré ( en témoignent tous les objets du quotidien trouvés prés de Carnac : vase, mobilier, outils pour moudre le grain, poteaux, silex ). Ce peuple avait sa religion et enterrait ses morts .Des squelettes retrouvés dans la région du Morbihan indiquent de ces individus se nourrissaient de bœufs, de porcs, de sangliers, d’oiseaux de mer, de crustacés ...et avaient développé l'agriculture et l'élevage et le commerce .Ses richesses   ont du  susciter bien des jalousies . Le peuple de Carnac  vouait une adoration aux pierres au soleil à la lune et au cosmos. La population  avait coutume d'enterrer ses  morts sous des dolmens ou des tumulus. Sa population fut importante car la taille et le poids des pierres dressées le long des alignements ont dû nécessiter le travail de centaines d’hommes . Prospère , Carnac  devint la convoitise des peuples de l'autre coté de la mer :  ceux du nord , ces hommes rustres fuyant leurs  terres de neige . Les gens de Carnac  avaient creusé avec beaucoup d 'ingéniosité  des galeries souterraines  servant de "frigo" pour garder au frais leurs aliments , leurs  récoltes, leurs  viandes , leurs poissons. Vint un jour où des envahisseurs venus de l'autre coté de la  mer voulurent  piller la cité et son territoire.

Ces hommes arrivèrent en bateau et en radeaux .Ils étaient fort  nombreux : des centaines ! Les «  anciens «  de Carnac invoquèrent les cieux pour qu'ils les  protègent .

Le ciel se mit gronder et répondit « aux anciens » en envoyant  une boule lumineuse venue du fond de l'univers  qui  atterrit à  l'entrée d'un souterrain . C'était un signe.

Rapidement tous les habitants de Carnac récupérèrent tout ce qu'ils purent et femmes enfants vieillards, hommes se réfugièrent dans leurs galeries sous terre .

C'était un jour d'été torride comme il y en avait peu ...Une chaleur accablante s'abattit sur Carnac. Le ciel noir se zébra d'éclairs de toutes les couleurs . Les envahisseurs venaient de mettre le pied sur la plage et leurs troupes s'apprêtaient  à massacrer  les gens afin de s'emparer des richesses de la cité . Au début, ces hommes féroces et cruels ne furent pas inquietés par l'orage qui fonçait sur eux . Mais Le ciel se fit noir. L’obscurité complète enveloppa le paysage : il était midi mais on eut dit qu'il était minuit. Plus un cri d'oiseaux un silence morbide hormi le bruit de la foudre qui sombrait sur les étrangers et sur leurs bateaux. Des éclairs terrifiants redoublèrent d'intensité. C'est alors que d' énormes  pierres incandescentes tombèrent du ciel, frappant mortellement toute l'armée des envahisseurs dont il ne resta pas un seul survivant . Cette pluie d e pierre qui ne dura que quelques minutes mit fin à l'expédition et aux ambitions des ces soldats venus de la mer.

Lorsque les gens de Carnac sortirent de leur refuge une bonne heure après lorsque le jour était réapparu , ils virent ces amas de pierre et en dessous les corps des ennemis.

Les maisons de Carnac  quant à elles, n'avaient que peu souffert car l'orage de pierre s'était abattu à quelques lieux  de la cité  .

Pour remercier les dieux de les avoir épargnés du pire mais aussi pour que l'on se souviennent de cet événement , ils redressèrent les pierres du ciel et les placèrent là où elles étaient tombées :  sous le corps des victimes . C'est pour cela que l'on voit des processions de pierres et des colonnes de mégalithiques  bien alignées : c'est la matérialisation , la "représentation minérale "de l'armée des envahisseurs qui cheminait vers Carnac  .

Plus tard Carnac  prit l'habitude d’ensevelir  ses morts sous une pierre c'est pour cela  que ce site   déploie et ses de grands cimetières et ces  grands alignements : témoignage de la fureur des cieux .

Longtemps les peuples  racontèrent de génération en génération l'événement de Carnac.Puis cet épisode glorieux sombra dans l'oubli car cette civilisation de pierre n'utilisait pas l'écriture pour immortaliser sa civilisation .

De sorte que nous n'avons rien comme archive  les concernant .

Carnac devint ce grand cimentière de pierres sacrées et "la cité des cieux et des dieux " !

  Malheur à celui qui voudrait  voulu s'en emparer ou la détruire  ! 

Le voyageur  d'aujourd'hui  cherche à percer quelques secrets inavoués sur ces étendues minérales que le vent balayent sur la lande . Peine perdue  ! Les pierres ne vous parleront pas ! Elles sont les gardiennes silencieuses d'un passé enfoui dans les plis du temps qui  ne demeure qu'à rester secret !

 

le blog change d'adresse mais reste accéssible sur Overblog ...désormais habituez- vous pour nous suivre c'est :  https://ledixvinsblog.wordpress.com/

ou taper ledixvinsblog wordpress dans GOOGLE

​​​​​​​

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article