Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Aux USA, le virus a fait plus de victimes ( on en prévoit dans les 100 000 pour début juin ) en quelques semaines que la guerre du Vietnam en 20 ans. Pas étonnant puisque ces ploucs d'Amerloques refusent de boire de l'eau de Javel.

Petit tour du monde ( non exhaustif)  de la crise chez les autres dictateurs :

Les négationnistes et les sceptiques :

Au Brésil, on n'en est officiellement qu'à 6000 et quelques morts. Mais les véritables chiffres ne seront peut-être jamais connus. Ils seraient au moins 15 fois supérieurs. Bolsonaro ne veut pas en démordre : il ne comprend pas pourquoi la plupart des gouverneurs de ses États ont décrété le confinement. Lui-même persiste à serrer des mains, à faire des bises. Il y a quelques jours, il toussait. Et puis, on sait qu'il est sous le coup d'une procédure de destitution pour corruption. Il y a donc peut-être de l'espoir.

Au Turkménistan, ( attention, même si vous êtes atteint, respirez bien fort avant de lire ) : Gurbanguly Berdimuhamedow a trouvé le remède miracle, grâce auquel il n'y a pas un seul malade : il suffirait, selon lui, d'inhaler la fumée dégagée par la combustion des feuilles de harmal ( une sorte de millepertuis ). Pas une seule personne atteinte ? À voir mais, le régime étant l'une des dictatures les plus fermées qui soient, il est bien difficile de voir. D'autant que le terme même de " coronavirus " n'existe officiellement pas dans ce pays. Des policiers en civil arrêtent les " inconscients " qui s'obstinent à en parler ou à porter un masque. Les journalistes ont l'interdiction formelle de l'utiliser ( on se demande donc à quoi peut servir un remède contre une maladie qui n'existe pas ).

En Tanzanie : Pour John Magufuli, les églises doivent rester ouvertes " parce que le virus ne peut pas survivre dans le corps du Christ ". Transmis au Vatican.

Les opportunistes :

Hongrie : Le Viktator Orban, comme on le surnomme, punit de prison les diffuseurs de fake news. Et comme ce sont les gouvernants qui décident de la véracité d'une info, les journaux d'opposition ont intérêt à faire profil bas. Les lycéens hongrois sont en train de passer le bac. Ceci dit, ils ont aussi le droit de ne le passer qu'en octobre, sauf qu'à ce moment-là il sera trop tard pour s'inscrire à la fac.

Philippines : Rodrigo Duterte ( un anti Magufuli pour lequel Dieu est un fils de pute qui a laissé Adam manger la pomme que lui tendait Eve ) a déclaré un état de calamité pendant 6 mois. Et quand on sait que, là-bas, la peine de mort s'applique même dans la rue ... À Manille, des contrevenants ont été enfermés dans des cages réservées aux petits animaux. Une autre conception du confinement ?

Russie : les manifestations, même d'une seule personne ( selon le FSB ou l'organisateur ? ) sont interdites pour raisons sanitaires.

Azerbaïdjan : On a fermé un local de l'opposition où se trouvaient quatre personnes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article