Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par elsapopin

La chevelure du temps, autrefois abondante, se rapprochait irrémédiablement de la calvitie précoce. Le mouvement perpétuel du balancier de la Grande Horloge ne lui laissait aucun répit et elle parvint plus tôt que prévu à l’automne de sa vie.

Le démon de ses nuits d'insomnie s'était substitué au lapin blanc protecteur qui oscillait de façon hypnotique au-dessus de son berceau d’enfant. Cette enfant qui avait grandi hors d’elle et qui deviendrait plus tard, sans qu'elle s'en aperçoive, la disciple aveuglée de pygmalions sans foi ni loi.

 

Gagnée par une incurie mêlée de paresse, elle avait laissé les mauvaise herbes envahir peu à peu son jardin, et dès lors, une fièvre mystérieuse la dévora jusqu’aux entrailles. Elle avait totalement perdu l'appétit et son squelette se mit à rétrécir à vue d'oeil.

La fin de l'ancien monde ne manquait pas de s’annoncer sous diverses formes, aussi terrifiantes que prévisibles, mais le plus important pour elle à ce moment-là était de pouvoir se déplacer sans se faire repérer.

Régulièrement, au gré de ses promenades nocturnes, son esprit s'évadait pour rejoindre la farandole endiablée de ses joyeux fantômes nocturnes.

Par une nuit de pleine lune au long cours, alors qu'elle s'apprêtait à rebrousser chemin, elle vit la tête tranchée d'un lapin blanc se balançant au bout d'une branche d'arbre calciné.

 BaBeL (texte 2013 modifié)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article