Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par elsapopin

Et voilà le joli mai j'espère que vous avez offert un brin de muguet à vos parents et grands-parents ?  Bon alors si j'ai bien compris certains tout-petits vont reprendre le chemin de la crèche ou de l'école alors que les plus grands devront attendre encore un peu...En attendant voici pour tous des jeux, des énigmes, des histoires drôles, des comptines et poèmes alors amusez-vous et belle journée  à vous tous !

Quels  beaux légumes à vous de trouver leurs noms !

HISTOIRES DRÔLES 

A l'école, l'institutrice s'adresse à Toto...

- À quoi sert le mouton ?
- À nous donner la laine, mademoiselle l'institutrice.
- À quoi sert la poule?
- À nous donner des œufs, mademoiselle l'institutrice.
- À quoi sert la vache?
- À nous donner des devoirs, mademoiselle l'institutrice.

- Madame la maîtresse, est-ce que je peux être puni pour quelque chose que je n'ai pas fait ?
- Mais bien sûr que non, mon petit Toto, on ne va pas te punir pour quelque chose que tu n'as pas fait !
- C'est tout bon alors... j'ai pas fait mes devoirs, madame la maîtresse...

- Alors comme ça Toto, tu parles en dormant ?
- Oui, je parle en dormant !
- C'est pas trop grave, j'espère...
- Si, c'est grave ! Ca réveille mes camarades pendant la classe !

Toto rentre de l'école :
- Papa ! Tu vas être fier de moi ! J'ai été le seul à répondre
à la question du maître !
- Et c'était quoi la question ?
- C'était : qui a posé une punaise sur ma chaise ?

Toto achète une paire de lacets.
- Et avec ça, fait le vendeur ?
- Avec ça je vais attacher mes chaussures...

 

 

La légende des roses

( Carmen Montet )

Pourquoi la rose est -elle la seule fleur à avoir des épines ?

Pourquoi ses tiges sont- elles armées jusqu'aux racines ?

 

Il y a fort longtemps quand les fées régnaient sur terre

Avec les nymphes, les elfes, les sorcières,

Il existait de beaux jardins où poussaient des fleurs

Toutes aussi belles, au doux parfums, aux frêles couleurs.

Mais la plus belle d'entre elles était la rose

Rouge vermillon , jaune soleil, blanche éclose

 

-Mais comment y faire pousser dessus nos fleurs ?

Questionnèrent les fées en choeur

-Ces arbres seront les pieds de vos rosiers futurs 

« Rassembler les pétales et les fleurs fanées

Posez-les dessus et attendez une journée

Vos roses seront protégées de leur armure. 

Cette armée d'épines et d'aiguillon

Garantiront leur  protection . »

Le lendemain des rosiers s'étaient parés

De mille roses écloses de mille couleurs

Délivrant un parfum délicat, séducteur 

On vient des quatre coins de la contrée

 

En bouton, entrouverte ou fermée

Rose, violacée, orangée ou bleutée.

En ces temps reculées

les roses naissaient dans la terre

Elles avaient des racines tout comme les primevères

Elles étaient vulnérables et sans défense

Sans épines , quelle imprudence ! 

Un jour le magicien le maître du royaume d'Eden

Rassembla fées, sorcières, elfes, nymphes,sirènes

Pour leur demander d' élire la reine des fleurs

Qui symboliserait l'éternel bonheur.

Fées , nymphes et elfes mirent tout leur cœur

Pour faire pousser orchidées,

 Oeillets, pivoine, pois de senteur 

Mais ce furent les fées du château Harmonie

Qui remportèrent le premier prix :

Leurs roses furent couronnées pour leur beauté

Leur délicat parfum et leurs robes raffinées.

La nymphe du château des pluies en fut tout humiliée

Elle éprouva alors ombrage et jalousie

Car pour elle, ses orchidées qui vivaient au-delà d'une nuit

Étaient plus belles, plus éternelles, plus jolies.

Elle envoya des serviteurs dévoués

Pour aller arracher la nuit tombée 

Dans le jardin des fées

Racines, plants et roses à volonté.

Ces voleurs dispersèrent près de la rivière

Les pétales de toutes les roses et trémières 

A l'aurore quand le soleil se leva , les fées d'Harmonie

Trouvèrent leur jardin dévasté , la roseraie anéantie 

Les racines étaient piétinées, les pétales éparpillés

Elles   pleurèrent  de tous leurs yeux

Sans entendre  une petite voix

Qui leur disait tout bas

D'aller près de la source bleue

Une fée  suivit ce conseil

Et entraîna  avec elle 

Se sœurs comme des ombres

Jusqu'à l'onde profonde

La voix reprit  avec douceur : » 

-Voyez -vous ces arbustes tout près des gros troncs ?

Nous  nous en servirons :

Ils seront les épines et les aiguillons 

La nymphe voulut encore se venger

Elle envoya ses petites mains faire la vilaine besogne 

Arracher rosiers, fleurs mais ces petits bonhommes

Se piquèrent méchamment aux aiguillons et aux épines

Certains tombèrent sur le tronc et les racines

Ils en sortirent couverts de griffures et de sang

Et s'en allèrent sans plus rien dire et en pleurant.

La nymphe alors décida d'agir elle- même

Et se rendit dans ce beau jardin d'Eden

Quand elle  coupa  une rose elle se blessa

Une profonde piqûre au  doigt

Elle glissa et tomba, le sang coulait sur ses joues 

Elle attrapa pour le déraciner, le pied d'un rosier

Mais ses aiguillons lui frottèrent le nez

Elle trébucha encore et se retrouva à genoux

Elle se releva , mais ses cheveux  fous

S'étaient pris dans les ronces

 C'est alors que des hiboux

 Vinrent l'attaquer pour toute réponse 

Elle quitta en hurlant la roseraie

Sang sur les joues, visage défait,

Et on ne la revit plus jamais.

 

Depuis les roses sont toujours les reines 

Mais comme toutes les souveraines

Elles ont des sentinelles

Qui veillent chaque jour sur  elles :

Aiguillons, épines, ronces et abeilles. 

 

En route pour l’école
Ça y est ?
Tout est prêt ?
Tes crayons sont bien taillés ?
Tes deux chaussures sont lacées ?
Tes livres et tes cahiers sont rangés ?
Tu n’as rien oublié ?
Alors file vite, petit écolier !
La cloche vient juste de sonner !

 

Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent
Voici le mois de mai
Où les fleurs volent au vent

Où les fleurs volent au vent
Si jolie mignonne
Où les fleurs volent au vent
Si mignonnement

Le gentil fils du roi
S'en va les ramassant
Le gentil fils du roi
S'en va les ramassant

S'en va les ramassant
Si jolie mignonne
S'en va les ramassant
Si mignonnement

Il en ramasse tant
Qu'il en remplit ses gants

 

Il en ramasse tant
Qu'il en remplit ses gants

Qu'il en remplit ses gants
Si jolie mignonne
Qu'il en remplit ses gants
Si mignonnement

A sa mie les porta
Les donna en présent
A sa mie les porta
Les donna en présent

Les donna en présent
Si jolie mignonne
Les donna en présent
Si mignonnement

 

Réponse jeu : 

1 ( vertical ) poivron -1 ( horizontal ) poireau

3 aubergine - 4 brocoli - 5 ail - 6 artichaut

7 chou - 8 courgette - 9 champignon 

10 carotte - 11 pois

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article