Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Poètes (ses) d'hier ou aujourd'hui mais poètes(ses) toujours, ce mois de novembre vous offre trente poèmes à découvrir,  à lire, à aimer, à partager… Connu(e)s, moins connu(e)s, parfois oublié(e)s puissent ces poèmes vous offrir de beaux moments de lecture et de partage...

Immortelle Vénus, fille de Jupiter, toi qui sièges sur un trône brillant et qui sais habilement disposer les ruses de l’amour, je t’en conjure, n’accable point mon âme sous le poids des chagrins et de la douleur. Mais plutôt viens à ma prière comme tu vins autrefois, quittant le palais de ton père et descendant sur ton char doré. Tes charmants passereaux t’amenaient de l’Olympe à travers les airs qu’ils agitaient de leurs ailes rapides. Dès qu’ils furent arrivés, ô déesse ! tu me souris de ta bouche divine ; tu me demandas pourquoi je t’appelais ; quels tourments ressentait mon cœur, en quels nouveaux désirs il s’égarait ; qui je voulais enchaîner dans les liens d’un nouvel amour : « Qui oserait te faire injure, ô Sappho ! S’il te fuit aujourd’hui, bientôt il te recherchera ; s’il refuse aujourd’hui tes dons, bientôt il t’en offrira lui-même ; s’il ne t’aime pas aujourd’hui, il t’aimera bientôt lors même que tu ne le voudrais plus. »

Ô, viens, viens donc aujourd’hui, déesse, me délivrer de mes cruels tourments ! Rends-toi aux désirs de mon cœur ! Ne me refuse pas ton secours tout-puissant !

Sapho à Leucade de Gustave Moreau 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mermed 01/05/2020 17:25

Bonjour
je suis poète, j'aime me promener dans vos mots je vous adresse un texte publié en revue il y a qq années autour de
je vous donne également l'adresse de mon blog Effleurements livresques, épanchements maltés - Overblog
http://holophernes.over-blog.com/
Courtoisement
Mermed