Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives


Tu es là au milieu de la cour

Patient, fort, gigantesque

Tu éparpilles tes branches

Sans crainte, ni peur

Tu supportes fièrement les oiseaux

Les pigeons, les chats et même les hommes

Tu es mon ami, mon courage

Et ma force dépend de toi

Tu es l'olivier de mon pays.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article