Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Quand Bolsonaro entend le mot culture, il supprime le ministère.

La famille du Chi n'a pas souhaité que Jeanmarine participe à la cérémonie en l'honneur de l'ex-président. Le FN ne serait-il donc pas un parti comme les autres ? Le plus rageant pour la patronne, c'est que Phillipot, lui, y était.

Et si Zemmour servait d'idiot utile aux anti-Le Pen ? Pour la dédiabolisatrice, il est certain que sa comparaison entre islam et nazisme est contre-productive. Elle l'est plus encore pour Marion Le Pen qui organisait la « convention de la droite » où ces propos ont été tenus. Qu'il poursuive dans cette voie !

Suicide d'une directrice d'école en Seine-Saint-Denis. Ses collègues se sont mis en grève le jeudi 3 octobre. Blanquer s'est dit conscient des difficultés qu'il y a à exercer deux métiers : celui d'enseignant et celui d'administrateur croulant sous la paperasse. C'est quand même ballot qu'il n'en ait pas été conscient plus tôt.

Comme ailleurs, à l'hôpital de la Timone, à Marseille (Magazine de la Santé sur FRANCE 5), les agressions de patients à bout contre les soignants se multiplient. On a donc mis plus de personnel infirmier? Mais non, voyons, on a créé de nouveaux postes d'agents de sécurité.

Interrogé par des journalistes sur son absence à Rouen lors de sa visite surprise au Sommet de l'élevage à Cournon-d'Auvergne, Zeus a déclaré : « Évidemment, j'ai suivi de très près ce qui se passait à Rouen mais j'ai considéré que ma présence dans ce moment n'était pas la plus utile ». Sa modestie le perdra.

De Griveaux, candidat officiel LREM à la mairie de la capitale (« Le Canard » du 9 octobre) : Il trouverait judicieux que l'on donne au Musée du Quai-Branly le nom de Chirac. Dommage que le musée en question s'appelle depuis déjà 3 ans « Musée Branly Jacques Chirac ». Une suggestion : la grande tour qui domine Paris, si on l'appelait la tour Eiffel du nom de l'ingénieur qui l'a conçue ?

Dans le même « Canard » : Un dénommé Jean-Pierre R., qui fut premier ministre après avoir œuvré chez Jacques Vabre, a tenu des propos dépassant toutes ses raffarinades passées : « Au nord, notre cap, c'est la pratique de l'humanisme et la valeur de ce nord, c'est le respect. L'ouest, c'est la République, la cohésion sociale et territoriale. L'est, c'est l'international, qui passe par la paix et par l'indépendance. Le sud, c'est l'horizon, la planète et les civilisations ».

    Je ne sais pas si la pente est toujours aussi raide mais la route est devenue sacrément sinueuse.

   A sa décharge, précisons que ces propos abscons ont été tenus lors des Vendanges de Bordeaux et qu'il devait être quelque peu borlooisé.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article